Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Le gouvernement poursuit son action de soutien aux ETI

Publié par Florian Langlois le | Mis à jour le
Le gouvernement poursuit son action de soutien aux ETI

Quasiment deux ans après le lancement du plan Stratégie Nation ETI, cinq ministres et secrétaires d'Etat ont réuni mercredi 5 janvier 2022 des dirigeants d'ETI à Bercy. Ils ont ainsi pu faire un point sur l'avancée de ce projet et présenter les orientations futures de cette stratégie.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les ETI sont l'un des piliers de l'économie française. Elles emploient 3 millions de salariés et réalisent près de 29% des investissements, 26% de la valeur ajoutée et 33% du chiffre d'affaires à l'export de l'ensemble des entreprises. Elles ont aussi été à l'origine de la création de 26.700 emplois sur les trois premiers trimestres 2021, du jamais-vu en plus de 10 ans.

Pourtant, le nombre d'ETI en France reste insuffisamment élevé, aux alentours de 5400, au goût du gouvernement qui déplore également un nombre trop faible de grandes ETI françaises.

Pour remédier à cela, Emmanuel Macron a lancé il y a près de deux ans le plan Stratégie Nation ETI. A l'occasion de ce deuxième anniversaire, ministres et secrétaires d'état de Bercy ont réuni plusieurs dirigeants de ces entreprises ainsi que les représentants du METI en vue de dresser un premier bilan des mesures mises en place et surtout d'acter les nouvelles actions prévues par le gouvernement.

Donnant-donnant

Du côté des nouvelles mesures, 10 actions ont été annoncées (cf encadré ci-dessous), s'articulant autour de 4 points majeurs : renforcer l'accompagnement des ETI par les pouvoirs publics, développer leur attractivité et leur accès aux compétences, améliorer leur compétitivité pour renforcer leur capacité d'investissement et favoriser leurs engagements environnementaux et sociaux.

En échange, les entreprises s'engagent à prendre, elles-aussi, des mesures fortes. Elles promettent ainsi de poursuivre et accélérer la dynamique d'investissement et le recrutement d'apprentis, d'accentuer le développement de l'épargne salariale et de favoriser l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Les ETI, principales bénéficiaires de France Relance

" La Stratégie Nation ETI soutient leur développement et s'inscrit dans une politique globale de réindustrialisation de la France menée depuis l'élection du président de la République " s'est réjoui le ministre de l'Economie, Bruno le Maire.

Premier bilan dresser par Bercy, les ETI ont été parmi les principales bénéficiaires du plan France Relance. Ainsi, sur les 10 milliards d'euros annuels de baisses d'impôts de production, les ETI ont bénéficié d'une part estimée à 4,1 milliards.

D'autre part, 469 ETI industrielles, sur les 1738 que compte la France, ont été lauréates des appels à projet de France Relance pour la modernisation, la relocalisation ou le développement d'activités. 569 millions d'euros d'aides leur ont alors été accordées, soutenant près de 2,4 milliards d'euros d'investissements industriels.

D'autres dispositifs comme la réforme du droit du travail et du dialogue social, la réduction du taux d'impôt sur les sociétés à 25% d'ici 2022, ou encore la réforme de la fiscalité du capital, qui bénéficie particulièrement aux ETI compte tenu de leur structure patrimoniale, ont participé au soutien des entreprises de taille intermédiaire depuis 2017.

La dynamique est donc positive et va se poursuivre. C'est en tous cas l'intention affichée du gouvernement à travers ce nouveau plan d'action.

Les 10 actions détaillées par le gouvernement

Renforcer l'accompagnement des ETI par les pouvoirs publics

Action 1 : Poursuivre le tour de France des ETI, faire émerger des clubs ETI dans toutes les régions et établir dans chacun une feuille de route locale, en partenariat avec les conseils régionaux.

Action 2 : Renforcer l'accompagnement des services économiques de l'Etat en région en direction des ETI industrielles, notamment en désignant des référents ETI dans chaque région.

Action 3 : Encourager les actions des clubs ETI régionaux en faveur d'un plus grand emploi des accélérateurs de Bpifrance et, pour le volet international, des accélérateurs proposés par la Team France Export.

Action 4 : Améliorer la connaissance des ETI ainsi que la prise en compte de leurs caractéristiques, notamment en identifiant dès que possible cette catégorie dans les travaux d'enquêtes et de statistiques.

Action 5 : Poursuivre les échanges avec l'administration fiscale en vue de clarifier la réglementation et mieux sensibiliser les ETI aux enjeux de la transmission d'entreprise.

Développer l'attractivité et l'accès des ETI aux compétences

Action 6 : Donner aux ETI les moyens de recruter les talents et profils dont elles ont besoin pour se développer notamment en renforçant au niveau local les liens entre les ETI et les établissements d'enseignement supérieur, en formation initiale ou continue..

Améliorer la compétitivité des ETI pour renforcer leur capacité d'investissement

Action 7 : Créer un indicateur de suivi des impôts de production payés par les entreprises.

Action 8 : Poursuivre les efforts pour une meilleure prise en compte des problématiques des ETI auprès des institutions européennes.

Favoriser les engagements environnementaux et sociaux des ETI

Action 9 : Favoriser la transition écologique des ETI.

Action 10 : Favoriser et promouvoir les engagements des ETI, notamment en faveur de la parité, de l'inclusion, et du

développement des territoires.



Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande