En ce moment En ce moment

Futur des organisations : vers une entreprise apprenante ?

Publié par le - mis à jour à
Futur des organisations : vers une entreprise apprenante ?

L'accélération du rythme des cycles d'innovation impose à l'entreprise d'actualiser en quasi temps-réel ses connaissances et compétences pour rester compétitive et attractive. Ainsi, et facilitée par la loi Avenir Professionnel de 2018, l'organisation apprenante est plus que jamais d'actualité.

Je m'abonne
  • Imprimer

Définition d'organisation apprenante ? Selon l'Harvard Business Review, en 1993, il s'agit d'"une organisation capable de créer, acquérir et transférer des connaissances et de modifier son comportement afin de refléter les nouvelles connaissances et tendances." Encourager l'innovation, rester compétitive et attractive aux yeux des nouveaux talents... L'entreprise doit désormais se tourner vers ce nouveau modèle afin d'accroître ses connaissances et permettre à ses équipes de maintenir à jour et développer leurs compétences. De bonnes pratiques issues du digital ou facilitées par des outils numériques permettent de guider les responsables des entreprises dans cette transition. Toutefois, si les outils peuvent effectivement se révéler être de véritables alliés dans le développement des talents, l'engagement et l'adhésion des salariés à cette initiative d'entreprise sont nécessaires à sa réussite.

Faciliter l'acquisition de connaissances

Pour que le collaborateur puisse apprendre de manière continue, la formation doit se repenser afin d'être plus personnalisée et accessible en permanence.

De ce fait, les Learning Management Systems, ou plateformes de E-learning, laissent progressivement place aux Learning Experience Platforms (LEP), qui permettent d'agréger l'ensemble des sources internes et externes de formation de l'entreprise, mais également de proposer au collaborateur le bon apprentissage, au bon moment. Ces dernières innovent régulièrement pour s'intégrer dans le quotidien du salarié, notamment par le biais de ses outils de travail (Slack, Microsoft Office etc.).

Par exemple, lorsque l'employé utilise Powerpoint, la LEP est en mesure de reconnaître le sujet abordé dans la présentation, et de lui proposer des contenus de formation pertinents directement dans une fenêtre à côté de son espace de travail. Enfin, des expériences immersives telles que de la réalité virtuelle ou la création de lieux dédiés à la formation viennent compléter l'efficacité du dispositif.

A l'inverse des programmes de formation standards nécessitant au salarié d'interrompre son travail pour quelques heures, cette méthode lui fait bénéficier d'une plus grande agilité dans l'organisation de son apprentissage.

Placer les collaborateurs au coeur du processus

Le machine learning utilisé par certains outils numériques permettent par ailleurs de cartographier les compétences d'une organisation. Ils suggèrent alors des opportunités d'évolutions aux collaborateurs, conformes à la stratégie de l'entreprise, et sont par exemple en capacité de mettre en relation des employés pour valoriser le peer-to-peer learning et l'échange de compétences. L'organisation apprenante favorise ainsi le développement de la marque employeur en valorisant ses employés, en limitant leur fuite et en allant jusqu'à faire émerger des talents insoupçonnés et insoupçonnables.

Comme souvent, les géants du numérique sont sources d'inspiration sur ce nouveau modèle. Slack, aujourd'hui connue comme la plateforme qui ringardise les outils de communication en entreprise, a intégré la direction learning dès sa création comme partie prenante de la stratégie de l'entreprise. L'apprentissage est ainsi intrinsèquement lié à la vision produit de Slack (Searchable Log of All Conversation and Knowledge), une raison supplémentaire à le placer au coeur de l'entreprise.

Finalement, si l'organisation apprenante est facilitée par l'adoption de nouveaux outils, elle représente néanmoins un véritable changement culturel qui nécessite un effort de transformation au-delà du département formation avec l'implication de l'ensemble des parties prenantes.

A propos de l'auteur

Anaïs Dumont, Senior Project Manager, Fabernovel. Elle conçoit et anime des programmes de sensibilisation et formation aux enjeux de la nouvelle économie, auprès des cadres et cadres dirigeants des grandes entreprises.

Je m'abonne

Anaïs Dumont, Senior Project Manager, Fabernovel

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH

Par Celia DÖRR - Chief People Officer chez ContentSquare

Toutes les fées de la Tech et de la finance se bousculent au-dessus du berceau des start-up. Mais qui s'intéresse aux scale-up, ces jeunes entreprises [...]