Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

L'ABC du Travail à Temps Partagé pour les Daf

Publié par Florence Leandri le | Mis à jour le
L'ABC du Travail à Temps Partagé pour les Daf

Temps partiel ou temps partagé, Groupement d'Employeurs (GE) ou entreprises de travail à temps partagé (ETTP), multi-salariat, intérim ou portage salarial, chaque outil a ses spécificités. Éléments pour définir ce qui est le mieux adapté à votre entreprise (ou votre carrière)!

Je m'abonne
  • Imprimer

Le contrat de travail, comme l'entreprise traditionnelle, sont en profonde mutation et suscite bien des questions: le CDI est-il en train de perdre du terrain ? Peut-on envisager d'autres formes de collaboration entre employés et entreprises ? Comment se repère-t-on dans ces multiples manières d'organiser le temps de travail ? Qu'est-ce qui différencie le temps partiel du temps partagé, le groupement d'employeurs (GE) des entreprises de travail à temps partagé (ETTP), le multi-salariat de l'intérim ou du portage salarial ? Le point avec Xavier de Saint Marc, fondateur de DSM-Gestion*.

Collaboration en Temps Partagé/management de transition

Il s'agit là d'un achat de prestations intellectuelles, des prestations à la carte, que l'expert recommande d'utiliser "pour des profils très qualifiés, plutôt les postes de management : DG, DRH, DAF, DSI. Ici, l'entreprise externalise certaines de ses activités en se dotant d'un expert de haut niveau, sur un temps limité, en toute sécurité et souplesse". Il effectue ses missions in situ et facture ses prestations au temps passé. Xavier de Saint Marc, qui estime que cette collaboration comporte de nombreux avantages, notamment les TPE et PME : " ouverture de l'entreprise sur l'extérieur, concentration sur le coeur de métier dans une logique de spécialisation, accès à des compétences nouvelles, services proposés plus pointus, réduction et maîtrise des budgets ", signale aussi des modes de paiement au résultat pour certains types de missions, par exemple, la recherche de fonds pour un Daf, manager de transition.

Le management de transition "est une déclinaison du travail à temps partagé. Le manager est un expert auquel on confie une mission opérationnelle de remplacement, pour amorcer ou accompagner un changement. Il agit à court terme et en situation d'urgence ou de crise, alors que l'intervenant en temps partagé peut agir au-delà d'une transition, en accompagnant les dirigeants dans le temps" précise l'expert.


Le Multi-salariat

Lorsqu'on recourt au temps partiel, il s'agit d'un emploi salarié au temps plus court, où le salarié, par obligation ou par choix, travaille moins de 5 jours par semaine et/ou moins de 7 heures par jour.
Si le salarié a plusieurs temps partiels (par exemple un ¼ de temps et un ½ temps), on parle alors de multi-salariat. Le salarié travaille alors pour plusieurs employeurs: il cumule plusieurs contrats de travail dans plusieurs entreprises (et donc -potentiellement- des conventions collectives différentes ), doit respecter la durée maximale du temps de travail, soit 48 heures par semaine sans excéder 10 heures par jour. Ce qui induit une obligation d'entente et une organisation complexe mais ce multi-salariat apporte aux entreprises la flexibilité dont elles ont besoin dans un contexte économique fluctuant.

Groupement d'employeurs / entreprises de travail à Temps Partagé

Employeur des salariés, le groupement d'employeurs (GE) est une association à but non lucratif qui met à disposition des entreprises adhérentes du personnel qualifié qu'elles n'auraient pu recruter elles-mêmes, faute de taille ou de moyens.

"Les salariés, qui sont liés au groupement d'employeurs par un CDI, effectuent des prestations auprès de chacune des entreprises adhérentes au groupement, qui leur sont ensuite facturées par le GE. C'est un schéma utilisé majoritairement à destination des non cadres ou des non qualifiés" précise Xavier de Saint Marc . " Mais appliqué aux besoins d'une direction administrative et financière, un GE est souvent sollicité pour des comptables" poursuit le Daf.

Si l'entreprise de travail à temps partagé ou ETTP fonctionne sur le même principe que le GE (embauche des intervenants sous forme de CDI), elle n'est pas une association, mais bien une entreprise.

L'intérim ou entreprise de travail temporaire

Dans le cas de l'intérim, bien connue des entreprises, l'intervenant ou intérimaire remplace pour un temps donné une personne indisponible dans une entreprise; il intervient dans une logique de continuité.

L'intérimaire qui n'a pas de contrat de travail, mais un contrat de mission, est salarié par la société d'intérim pour la durée des missions qu'il effectue. "C'est un contrat très utilisé dans le BTP, l'événementiel et plus généralement pour toutes les activités cycliques" précise Xavier de Saint Marc.

Le Portage salarial

Le portage est un ensemble de relations contractuelles organisé entre une entreprise de portage, un intervenant (la personne " portée ") et des entreprises clientes :

- l'intervenant exerce son business en toute autonomie pour ses clients, autant d'un point de vue commercial que d'un point de vue opérationnel;

- la société de portage signe les contrats, puis facture les clients de l'intervenant, en son nom "et prélève une commission qui oscille entre 8 et 10 % de la facture" précise l'expert;

- la société de portage salarie l'intervenant, afin de lui reverser les revenus tirés de ses contrats.

" Le portage salarial qui intéresse ceux qui ne souhaitent pas créer de structure mais qui veulent bénéficier des avantages d'un salaire (ASSEDIC, cotisations sociales), est à réserver aux profils qualifiés" selon Xavier de Saint-Marc.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page