Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

L'automatisation, facteur de bien être dans les départements financiers

Publié par Florian Langlois le | Mis à jour le
L'automatisation, facteur de bien être dans les départements financiers

6 professionnels de la finance et de la comptabilité sur 10 pensent que l'automatisation rendra leur travail plus intéressant. Les employés qui connaissent les niveaux d'automatisation les plus élevées sont également les plus heureux et les plus optmisites quand à leurs perspectives de carrière.

Je m'abonne
  • Imprimer

Et si automatisation rimait avec satisfaction ? C'est ce qui semble ressortir d'une étude réalisée par Tradeshift en avril dernier dont les résultats sont parus cette semaine. Il en ressort que 6 professionnels de la finance et de la comptabilité sur 10 pensent que l'automatisation rendra leur travail plus intéressant et améliore déjà le moral de leur équipe en permettant d'éliminer le travail répétitif et les tâches à faible valeur ajoutée qu'ils citent comme la principale raison de leur mécontentement dans leur travail actuel. La moitié des professionnels interrogés affirme également que l'automatisation conduira à un potentiel de gain plus élevé et à une réduction de leur stress.

L'étude pointe également des différences significatives dans les niveaux d'adoption de l'automatisation. Aux États-Unis près des trois quarts (72%) des employés déclaraient que le niveau d'automatisation de leur service était déjà très élevé. Un chiffre nettement plus faible au Royaume-Uni (50%), en Allemagne (37%) ou en France (seulement 21%). Coïncidence ou pas, les territoires où l'automatisation est déjà fortement présente sont également ceux où les niveaux de satisfaction au travail les plus élevés parmi les employés. Ainsi, aux États-Unis, 75% des personnes interrogées se sont déclarées très satisfaites de leur travail. En France, où le niveau d'automatisation est le plus bas, 44% des personnes interrogées se disent très satisfaites. En Allemagne, seulement 40% des personnes interrogées se déclarent très satisfaites de leur emploi actuel.

Entre attractivité et développement

Les employés des services financiers des pays ayant avancé dans l'automatisation de leurs process ont systématiquement mis en avant les avantages de la technologie. En effet, 85% des répondants aux États-Unis ont déclaré qu'ils recommanderaient volontiers leur emploi à une personne sur le point d'entrer sur le marché du travail, contre seuleemnt 58% en Allemagne. 62% des répondants ont également déclaré qu'ils seraient plus susceptibles de postuler pour un emploi dans une entreprise si celle-ci avait investi dans l'automatisation, ce chiffre s'élevant à 74% pour les répondants américains.

Enfin, 45% de l'ensemble des personnes interrogées ont déclaré avoir vu les investissements dans l'automatisation s'accélérer au sein de leur service au cours de l'année écoulée, tandis que plus de la moitié (52%) ont déclaré s'attendre à une accélération des investissements au cours des 12 prochains mois. Et tandis qu'un quart des employés estime que la technologie pourrait un jour éliminer leur poste dans sa forme actuelle, une nette majorité (63%) pense tout de même que les aspects clés de leur mission nécessite toujours une intervention humaine.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles