Recherche

Management : quand les neurosciences s'en mêlent

Les neurosciences se penchent sur les managers dans un livre qui vient de paraître. Le but ? Fournir des conseils pratiques appuyés par les résultats de récentes recherches scientifiques.

Publié par Audrey Fréel le - mis à jour à
Lecture
3 min
  • Imprimer
Management : quand les neurosciences s'en mêlent

Dévoiler les mécanismes cognitifs sous-jacents au management. Tel est l'objectif du livre « Dans le cerveau du manager », publié aux éditions Vuibert. L'ouvrage est cosigné par David Destoc et Bertrand Samson, consultants en management et co-fondateurs d'Oasys Mobilisation, et Pierre-Marie Lledo, neuroscientifique à l'Institut Pasteur. « Les managers rencontrent de nombreuses difficultés. La gestion du temps est difficile car ils sont très sollicités. Ils sont aussi soumis à des injonctions paradoxales puisqu'ils doivent remplir des objectifs de performance tout en maintenant leurs équipes stables et sereines », constate Bertrand Samson. Pour aider les managers à gérer au mieux leurs tâches, les auteurs ont décidé de s'appuyer sur les neurosciences. « Les pratiques managériales peuvent s'enrichir de l'approche théorique des sciences cognitives et réciproquement », souligne Pierre-Marie Lledo.

Un manager humain

L'ouvrage est divisé en trois parties : se manager soi-même, manager l'autre et manager le collectif. Chacune aborde différentes questions : prendre des décisions, réduire le stress, intégrer un nouveau collaborateur, créer un sentiment d'appartenance, conduire un changement, etc. « Nous nous appuyons sur des situations réelles et vécues qui sont analysées sous le prisme des neurosciences », indique Bertrand Samson. L'ouvrage fournit notamment des informations sur les trois systèmes de décisions du cerveau, l'origine du sentiment d'échec, l'impact du stress sur le cerveau, l'aptitude à apprendre, l'intelligence émotionnelle, etc. La première partie met notamment en avant l'importance cruciale de la connaissance de soi pour les managers. En comprenant le fonctionnement de son propre cerveau, il sera plus équipé pour prendre des décisions éclairées, développer sa confiance en lui et gérer plus efficacement son temps. La deuxième partie met l'accent sur la relation à l'autre et explore comment le cerveau perçoit, interagit et influence l'autre. Ces connaissances peuvent aider le manager à forger des liens plus forts et développer l'empathie au sein de leurs équipes. Enfin la dernière partie aborde le management du collectif et montre comment les principes neuroscientifiques peuvent être appliqués pour cultiver un environnement de travail mobilisant, participatif, harmonieux et productif.

Tirer profit des neurosciences dans la vie professionnelle

Cette approche originale permet de mieux comprendre les répercussions de certaines situations sur le cerveau et les mécanismes cognitifs inhérents. « Beaucoup de souffrance au travail pourrait être évitée si les entreprises mettaient en oeuvre une réflexion sur l'humain, ce qui l'anime et le détruit », estime Pierre-Marie Lledo. Le neuroscientifique regrette que les connaissances des mécanismes cérébraux profitent encore trop peu à la vie professionnelle et personnelle. Les progrès scientifiques en matière de connaissance de la structure et du fonctionnement de notre cerveau ont pourtant été spectaculaires au cours des deux dernières décennies.

S'abonner
au magazine
Retour haut de page