En ce moment En ce moment

Trophées 2020 / Charles Legrand (Culligan France) " Nous intégrons les entreprises acquises à notre stratégie "

Publié par Eve Mennesson le - mis à jour à
Trophées 2020 / Charles Legrand (Culligan France) ' Nous intégrons les entreprises acquises à notre stratégie '

Depuis l'arrivée d'un nouvel actionnaire à la tête de Culligan, Charles Legrand, le Daf, mène de nombreuses acquisitions. Des opérations qui nécessitent qualités relationnelles et capacité d'analyse pour gagner la confiance du vendeur en imaginant un avenir pour sa société au sein du groupe.

Je m'abonne
  • Imprimer

VOTEZ ICI !

Depuis son arrivée à la tête de la direction financière de Culligan en 2012, Charles Legrand a réalisé différents projets pour accompagner la stratégie de son entreprise : mise en place d'un ERP, simplification juridique, centralisation de la comptabilité générale, réduction des frais bancaires, etc... Jusqu'à l'arrivée en 2016 d'un nouvel actionnaire qui a souhaité développer la croissance externe." Je suis chargé des acquisitions en France, ce qui occupe un tiers de mon temps depuis 2017 ", indique le Daf. Il a déjà mené pas moins de sept transactions, d'un montant allant de 80 000 à 7 millions d'euros, s'occupant de l'ensemble de l'opération depuis l'identification des cibles jusqu'à l'acquisition à proprement parler, en passant par l'évaluation financière et le plan d'intégration avec les opérationnels. " Nos interlocuteurs sont des entrepreneurs qui ont créé leur société et qui la vendent parce qu'il est temps pour eux de transmettre le flambeau. Il s'agit donc de les accompagner dans cette démarche en les rassurant non seulement sur les conditions financières mais aussi sur la continuité de leur activité et l'avenir de leurs équipes ", explique Charles Legrand.

Le Daf apprécie grandement les rencontres avec ces entrepreneurs, la découverte de l'histoire de leur entreprise, le diagnostic pour comprendre les potentiels au-delà des simples chiffres, les synergies potentielles à venir, etc. " Nous intégrons ces entreprises à notre stratégie pour devenir plus forts ensemble et apporter un meilleur service à nos clients ", résume-t-il, précisant que les objectifs principaux sont de développer le réseau commercial et d'ajouter des compétences. Il livre d'ailleurs une anecdote, qui explique bien cette philosophie : " Un an après la principale acquisition que nous avons menée, nous avons dîné avec l'ancien dirigeant qui était heureux de constater que son équipe avait été intégrée dans notre structure, en accompagnant les personnes et en respectant les spécificités. "

Libérer du temps

Le déroulement de ces acquisitions est non planifiable, ce qui demande de l'agilité de la part de Charles Legrand. " Des cibles avec lesquelles nous sommes en contact depuis plusieurs années peuvent soudainement nous annoncer souhaiter réaliser l'opération dans les trois mois. Dans ce cas, je me vois dans l'obligation d'être réactif. Ce qui est possible grâce à une équipe très solide et agile ", précise le Daf.

Charles Legrand se retrouve parfois à prioriser les dossiers et à reporter ceux de moindre importance. Depuis octobre, il a étudié douze dossiers et avance méthodiquement pour plusieurs d'entre eux, avec pour objectif d'en boucler un premier en février et un second en mars." Les opportunités d'acquisition peuvent supporter des délais mais nous voulons devenir plus réactif. La directrice juridique est très impliquée sur ces opérations et nous sommes accompagnés par KPMG sur les due diligences significatives. Nous sommes aussi en train de recruter un manager acquisition ", rapporte-t-il. Un recrutement d'autant plus nécessaire que Culligan veut amplifier sa croissance externe et étudie des dossiers de sociétés de taille plus importante.

- Si vous n'étiez pas Daf, vous seriez ?

Directeur général d'une Business Unit, rôle auquel je me prépare par un EMBA à HEC. Mais je suis aussi très attentif aux sujets de Responsabilités sociales des entreprises.

- Quel est selon vous le principal défi pour votre fonction dans les 5 ans à venir ?

Accompagner la société dans la transformation digitale, y compris le service financier.

Repères :

Raison sociale : Culligan France

Activité : Traitement de l'eau

Forme juridique : SAS

Président : Florent Carbonneau

Date de création : 1960

Siège : Voisin le Bretonneux (78)

Effectifs : 900

CA 2019 : 98 M€

VOTEZ ICI !

Je m'abonne
Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet