En ce moment En ce moment

DossierLa boîte à outils du pilotage financier de l'entreprise

Publié par le

4 - Les indicateurs à surveiller: la trésorerie nette (TN)

Résultat de la différence entre ressources et besoins de l'entreprise, la trésorerie nette permet de régler les dettes parvenue à échéance. À suivre au minimum mensuellement, voire quotidiennement, selon votre activité.

- À quoi sert-il ? Nerf de la guerre, la trésorerie correspond à la différence entre les ressources de l'entreprise et ses besoins. Elle doit permettre de régler les dettes qui arrivent à échéance.

- Formule de calcul :

TN = FR - BFR

Si la trésorerie est positive, cela peut être l'occasion de faire fructifier cet excédent via divers placements. En revanche, si elle est négative et notamment de façon prolongée, le risque d'insolvabilité est grand. Il s'agit alors de jouer sur les leviers d'optimisation du BFR et/ou du FR... Par ailleurs, avant d'en arriver à un tel cas, "il peut être intéressant de déterminer une trésorerie plancher, en-dessous de laquelle on refuse de descendre. De l'ordre de 20 à 30 % du fonds de roulement", prend en exemple Jean-Philippe Féry, expert-comptable, commissaire aux comptes et associé In Extenso.

Selon la nature de votre activité et l'état de votre trésorerie, il peut être souhaitable de la suivre quotidiennement, voire mensuellement, au grès des encaissements et des décaissements.

La rédaction

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet