Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

DossierLa RSE, c'est aussi une affaire de Daf !

Publié par le

8 - RSE : l'investissement socialement responsable gagne du terrain

Certains investisseurs et actionnaires commencent à prendre en compte l'attitude socialement responsable ou non des entreprises avant de miser sur elles. D'où la mise en lumière des agences de notation extra-financière.

  • Imprimer

Selon les termes de l'Association française de la gestion financière et du Forum pour l'investissement responsable, la notion d'investissement socialement responsable recouvre l'application des principes du développement durable à l'investissement, d'où la prise en compte de trois dimensions : l'environnement, le social/ sociétal et la gouvernance (ESG) en sus des critères financiers usuels.

L'IRS progresse doucement mais sûrement

Banques et compagnies d'assurances proposent désormais des produits labellisés ISR (investissement socialement responsable). Les sociétés de gestion offrent aussi des fonds ISR. Comme l'atteste une étude de l'Institut de recherche de Novethic du 9 juin 2011, l'ISR avance certes pas à pas, mais progresse assurément. Selon cette étude, 30 % des sociétés de gestion ont une politique d'intégration de critères ESG formalisée et 35 % prévoient de la formaliser dans l'année à venir. " L'ISR va prendre de l'ampleur, car il est créateur de valeurs pour les entreprises qui doivent répondre à la demande des parties prenantes. Elles ont donc tout intérêt à aller dans le sens de l'histoire ", affirme Laurence Méhaignerie, présidente de Citizen capital partenaires, une société de gestion qui investit dans des entreprises répondant aux critères financiers et extra-financiers.

La politique environnementale, sociale et de gouvernance des entreprises peut aussi être passée au crible par les agences de notation extra-financière qui transmettent les données recueillies aux investisseurs. Les critères de notation de ces agences reflètent la norme ISO 26000. Cette dernière présente les lignes directrices d'une politique ESG pour tout type d'organisation, quelles que soient leur taille et leur localisation. " La norme doit être considérée comme un simple guide pour aider les entreprises à définir leurs propres indicateurs de reporting. Ce qui explique qu'elle ne peut pas faire l'objet de certification ", précise Olivier Graffin, coordinateur développement durable du groupe Afnor.

Samorya Wilson

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet