En ce moment En ce moment

Le crowdlending finance rapidement les projets des PME

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Le crowdlending finance rapidement les projets des PME

Le crowdlending permet à des entreprises d'emprunter directement auprès des particuliers de manière plus rapide et efficace que via les canaux traditionnels. Un nouveau mode de financement qui souffle depuis l'arrivée de ces nouvelles entreprises qui proposent des services alliant finance et techno

Je m'abonne
  • Imprimer

Les PME de croissance qui empruntent via cette solution proviennent de tous secteurs. Leurs besoins à financer sont également très variés : projets immobiliers, besoin en fonds de roulement, besoin de trésorerie, opérations de croissance externe, recrutement, immobilisations corporelles et incorporelles, transmission d'entreprise, retournement ou bien encore restructuration de dette.

Sachez aussi que ce type de financement n'est pas anecdotique ou un simple effet de mode. En France en 2018, c'est 300 millions d'euros de prêts qui ont été levés en crowdlending par les PME.

Etre éligible au crowdlending, comment ?

Avant de procéder à une demande de fonds, il faut s'assurer que sa PME réponde à quelques critères de sélection. Par exemple sur la plateforme européenne Look&Fin, pour pouvoir être éligible à un prêt, il faut pouvoir répondre de manière positive aux trois points suivants :

- Disposer d'un historique commercial, à savoir 3 bilans comptables clôturés,

- Avoir un chiffre d'affaires supérieur à 1 million d'euros,

- Présenter des capacités de remboursement.

Combien peut-on emprunter avec le crowdlending ?

Ces prêts peuvent couvrir des besoins allant de 100.000 € à 5.000.000 €, selon les plateformes. Ce sont donc des montants qui sont bien adaptés aux besoins financiers réels d'une PME en pleine croissance avec des projets de développement.

Quel intérêt pour les PME de passer par le crowdlending pour se financer ?

Les intérêts à passer via ce mode de financement sont multiples. En voici quatre principaux à retenir :

L'absence de garantie

Les banques exigent systématiquement l'octroi de garanties et/ou de cautions lorsqu'elles accordent des crédit de financement aux entreprises. La qualité de ces garanties joue un rôle prépondérant dans la décision d'octroi du crédit bancaire.

En Crowdlending, l'approche est différente. L'accent est mis sur les capacités de remboursement de l'entreprise, indépendamment des garanties que celle-ci est capable d'offrir. Et pour cause : l'entreprise emprunteuse n'a pas à apporter de cautions personnelles ni de garanties, ce qui constitue un intérêt non négligeable pour ses dirigeants.

La réactivité

Le crowdlending, c'est aussi la digitalisation complète des demandes de prêt : l'entreprise peut se connecter 24h/24, 7j/7 sur la plateforme de crowdlending et sait très rapidement si elle est éligible. Pas besoin de remplir des documents, de se rendre en agence.... Si l'analyse de ses capacités de remboursement est concluante, elle obtiendra les fonds en moyenne en 15 jours. Une solution financière qui est donc rapide.

L'effet de levier bancaire

Par rapport à la dette bancaire, l'absence de garanties à fournir implique une forme de juniorité de l'emprunt crowdlending, ce qui permet d'assimiler ce dernier à des quasi fonds propres. Cette mécanique facilite ainsi l'obtention de crédits bancaires complémentaires et permet de faire effet de levier auprès des banques.

Le taux d'emprunt

Le taux d'emprunt se situe habituellement entre 4% et 9%, indexé sur la classe de risque de l'entreprise issue du rating effectué par la plateforme. C'est la force du modèle qui est ainsi beaucoup moins binaire que l'approche bancaire. Il est à noter que la plateforme de crowdlending Look&Fin, qui a déjà levé 70 millions €, propose aussi des taux à partir de 2,9% pour les dossiers les mieux notés. On arrive dès lors à des taux comparables à ceux des banques.

Pourquoi des épargnants particuliers prêteraient leur argent à une PME ?

Les particuliers veulent de plus en plus placer leur épargne via des placements financiers qu'ils comprennent et qui font sens pour eux. Avec le crowdlending, ils peuvent soutenir l'économie réelle, celle des PME créatrices de valeur et d'emplois, qu'elles soient proches de chez eux ou de leurs valeurs. Mais surtout ils peuvent choisir les PME qu'ils financent.


En savoir plus


Je m'abonne

Brand Voice

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet