Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Recrutement : un marché dynamique dans la finance

Publié par Audrey Fréel le - mis à jour à
Recrutement : un marché dynamique dans la finance

Selon la 11e édition de l'étude de rémunération nationale de Hays, le marché du recrutement affiche un certain dynamisme pour les fonctions finance et comptabilité. Les niveaux de rémunération sont toutefois restés stables par rapport aux années précédentes. Pour se démarquer, les candidats doivent maîtriser un certain nombre de compétences.

Je m'abonne
  • Imprimer

Afin de soutenir la reprise économique, les entreprises ont actuellement de forts besoins de collaborateurs au sein de leurs directions financières. "Pour certains métiers, nous assistons à une véritable guerre des talents", constate Ludovic Bessière, Business Directeur Hays Finance & Comptabilité. Les fonctions évoluant dans l'audit, l'expertise comptable mais également à la direction financière ont notamment le vent en poupe.

Des rémunérations stables

Pour autant, ce dynamisme sur le marché du recrutement ne s'est pas forcément retranscrit sur les niveaux de rémunération, qui sont restés relativement stables, selon la 11e édition de l'étude de rémunération nationale de Hays. Si les entreprises restent prudentes, elles accordent plus facilement certains avantages (télétravail, plan d'épargne entreprise, tickets restaurants, etc.) afin d'attirer les candidats.

Du côté des fonctions d'encadrement, les directeurs financiers sont en tête du classement des rémunérations. En Ile-de-France, les profils confirmés (plus de huit ans d'expérience) gagnent entre 150 et 300 K€ bruts par an dans les grands groupes et entre 100 et 150 K€ bruts par an dans les PME et les ETI. Les responsables administratifs et financiers (RAF) occupent la troisième place du podium avec un niveau de rémunération compris entre 75 et 80 K€ bruts annuels pour les profils confirmés. A noter que les salaires des RAF ont légèrement augmenté par rapport aux années précédentes, quel que soit le niveau d'expérience. " Les RAF sont souvent recherchés dans les filiales de groupes étrangers ou les filiales opérationnelles des grands groupes", précise Ludovic Bessière.

Hays

Hays

Grille de rémunérations des fonctions opérationnelles à la direction financière


Dans les fonctions opérationnelles, le métier de contrôleur de gestion caracole en tête du classement, avec, pour une expérience de plus de huit ans, un salaire compris entre 65 et 75 K€ bruts annuels en Ile-de-France. Un chiffre qui n'a pas subi de fluctuations majeures par rapport aux années précédentes.

Hays

Hays

Grille de rémunérations des fonctions opérationnelles à la direction financière


Pour les profils travaillant en région, les salaires sont en général plus faibles (-15 % pour les fonctions d'encadrement et -12 % pour les fonctions opérationnelles).

Des compétences variées

Concernant les compétences recherchées, la double expérience cabinet / entreprise et la pratique de l'anglais sont des prérequis. "Nous observons également de grosses attentes sur les soft skills telles que l'agilité, la capacité d'écoute, la curiosité, l'engagement, la souplesse ou encore l'adaptabilité", explique Ludovic Bessière. Les entreprises mettent aussi l'accent sur la sensibilité digitale des candidats. La connaissance d'un ERP et des sujets liés à la Business Intelligence et à la robotisation est attendue. La maîtrise de l'outil " Power BI" est notamment très appréciée. "Les sujets liés à la cyber sécurité doivent également être maîtrisés par les DAF", indique Ludovic Bessière. Garante de la croissance, la direction financière doit aujourd'hui accompagner la transformation digitale de l'entreprise.

Top 3 des métiers les plus sollicités en 2021

Contrôleur de gestion
Comptable général
Responsable Administratif & Financier


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page