Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Bonne santé des collaborateurs et bon entretien des outils informatiques, même combat ?

Publié par le - mis à jour à
Bonne santé des collaborateurs et bon entretien des outils informatiques, même combat ?

Les dysfonctionnements informatiques contribuent à l'épuisement professionnel des salariés. C'est ce que révèle une récente étude diligentée par Nexthink.

Je m'abonne
  • Imprimer

Que celui qui n'a jamais un jour pensé à jeter son ordinateur par la fenêtre lève le doigt ! Que celui qui n'a jamais vu son ordinateur ramer (évidemment) en pleine période de clôture se signale.... Des bugs, des dysfonctionnements, des pannes ou juste l'absence du bon logiciel au bon moment sur la bonne machine... autant de grains de sable qui peuvent venir balayer en un rien de temps l'organisation bien huilée, mais souvent à flux tendu, des directions financières. Et, au-delà de l'organisation, c'est parfois la bonne humeur, voire la motivation et finalement la santé des collaborateurs de l'équipe financière que ces accrocs informatiques peuvent venir entamer.

D'ailleurs, le chiffre parle de lui-même : 77% des décideurs IT et Ressources Humaines considèrent que les dysfonctionnements informatiques contribuent à l'épuisement professionnel des salariés. C'est l'édifiant constat que dresse la récente étude mondiale "RH et IT : la grande alliance", menée par le cabinet Pulse pour NextThink, éditeur de logiciels de pilotage de l'expérience numérique des collaborateurs. Un répondant sur cinq pointe même du doigt une informatique médiocre comme vecteur principal de l'épuisement professionnel avant même des dysfonctionnements au niveau du management.

Perte de temps, démotivation, épuisement professionnel

Marc Frentzel, senior director Europe pour NexThink, détaille : "les collaborateurs perdent en moyenne 22 minutes par jour en raison d'interruptions de service sur leur poste informatique, de temps de chargement trop longs, ou de diverses autres anomalies. Sur une année, cela peut correspondre à une ou deux semaines de travail ! Imaginez la perte subie à l'échelle d'une grande entreprise. Et encore, selon nos estimations seule la moitié des problèmes est portée à la connaissance des services informatiques". Pressés et finalement désabusés, bon nombre de collaborateurs décident en effet de passer outre les problèmes informatiques, estimant qu'ils perdront plus de temps à en avertir le service IT qu'en tentant de les régler eux-mêmes ou tout simplement qu'en s'en accommodant.

La période Covid et le télétravail intensif associé ont provoqué une prise de conscience des entreprises et des managers sur ce sujet. En effet, au plus fort de cette crise, l'outil informatique a souvent été le seul lien entre le collaborateur et l'entreprise. "Beaucoup ont pris conscience à ce moment-là de l'importance cruciale de l'expérience numérique des collaborateurs dans leur bien-être au travail, et plus globalement, dans leur niveau d'engagement, et de productivité", poursuit Marc Frentzel.

Améliorer l'épanouissement numérique des collaborateurs

L'expert en pilotage de l'expérience numérique des collaborateurs pointe quelques conseils pour améliorer le bien-être au travail des équipes. "Les responsables des services financiers peuvent travailler de concert avec les responsables RH et les responsables IT pour réaliser avant toute chose un état des lieux : ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas. De quoi les collaborateurs ont-ils besoin pour travailler de manière optimale".

Et à l'inverse, de quoi n'ont-ils pas besoin. Les outils et applications superflues pouvant venir ralentir inutilement des ordinateurs. Pour les aider dans ces diagnostics, il existe des outils permettant de dresser des photographies complètes des bugs et ralentissements. Il peut être utile aussi de rappeler aux équipes les bonnes pratiques afin d'assurer la bonne santé des postes de travail : une maintenance régulière, un signalement pour tout dysfonctionnement, une sobriété numérique, etc.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande