En ce moment En ce moment

Quels sont les profils les plus recherchés par les DAF et les DG ?

Publié par Agnès Polloni le | Mis à jour le
Quels sont les profils les plus recherchés par les DAF et les DG ?
© BillionPhotos.com - Fotolia

La pénurie des talents sévit dans les fonctions finance et RH notamment. Un casse-tête pour les recruteurs, une préoccupation majeure pour les directeurs financiers ainsi que les directeurs généraux.

Je m'abonne
  • Imprimer

Sous l'effet de la digitalisation des organisations les profils métiers évoluent, tout comme les attentes sur ces fonctions dites supports que sont notamment la finance, les ressources humaines ou encore l'informatique. Une tendance qui a eu pour effet de provoquer une véritable pénurie sur certaines fonctions spécifiques.

D'après la récente étude* menée par le cabinet Robert Half les compétences transversales, les profils habitués à piloter des projets avec différents services, en mesure de s'adapter à des interlocuteurs techniques mais aussi de vulgariser certaines compétences à une cible moins avertie, sont avidement recherchés.

Des talents âprement disputés, si bien que 34% des managers interrogés sont prêts à revoir les salaires à la hausse pour infléchir la tendance. Un contrôleur de gestion projets et finance expérimenté dont le salaire moyen oscille en général entre 45 et 75 K€ annuels peut désormais prétendre à un salaire annuel de 91 K€.

Pour trois répondants sur cinq cette difficulté à recruter du personnel qualifié devrait s'accentuer encore dans les cinq prochaines années, particulièrement dans le secteur de la finance.

Les directeurs financiers ciblent particulièrement les fonctions d'analystes financier (31%), les responsables comptables (30%) et les contrôleurs de gestion (21%). Ces fonctions aux compétences métier et sectorielles déjà pointues se trouvent désormais chargées d'attentes nouvelles parmi lesquelles : une appétence pour les SI, des capacités à impulser une stratégie autour des données ou encore à mener à bien l'automatisation de certains processus.

De leur côté, les directeurs généraux prospectent activement des "talent acquisition manager" autrement dit des recruteurs de talents, mais aussi des responsables RH et des experts de la paie. Les fonctions juridiques telles que juriste d'entreprise, constituent un intérêt pour 29% des sondés.


* L'étude a été réalisée en janvier 2019 par le cabinet Robert Half auprès de 700 cadres dirigeants dans des entreprises de plus de 50 salariés opérant majoritairement dans le secteur tertiaire.

Je m'abonne
Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH

Par Celia DÖRR - Chief People Officer chez ContentSquare

Toutes les fées de la Tech et de la finance se bousculent au-dessus du berceau des start-up. Mais qui s'intéresse aux scale-up, ces jeunes entreprises [...]