Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Transformer le RGPD en avantage concurrentiel

Publié par le | Mis à jour le
Transformer le RGPD en avantage concurrentiel

Au-delà de son caractère obligatoire, la mise en conformité au RGPD (Réglement sur la protection des données personnelles) peut aussi être créatrice de valeurs et procurer de nombreux avantages concurrentiels. Exemples.

Je m'abonne
  • Imprimer

Depuis son entrée en vigueur en mai 2018, le RGPD est souvent considéré par les entreprises comme une énième obligation complexe et coûteuse. " Ce n'est pas qu'un centre de coûts ! Les entreprises peuvent allier conformité et création de valeurs, " assure Clémence Scottez, fondatrice du cabinet Privacy Consulting et intervenante au DLDDay, événement organisé par Data Legal Drive le 2 décembre dernier. Pour cette experte en protection des données, bien gérer et mieux sécuriser les datas personnelles des utilisateurs offrent de nombreux atouts aux entreprises, quel que soit leur taille et leur secteur d'activités.

Renforcer le capital confiance des utilisateurs

Face à la multiplication des cyber-attaques, les consommateurs sont de plus en plus vigilants par rapport à l'utilisation de leurs données personnelles. D'après l'Acsel, association de l'économie numérique, huit Français sur dix se déclarent ainsi préoccupés par ce point. En assurant aux utilisateurs (clients, fournisseurs, prestataires...) davantage de droits (droit d'accès, de rectification, d'opposition...) et de protection de leurs données, le RGPD permet de rétablir la confiance dans la relation commerciale, de rassurer les clients et de maintenir, si ce n'est développer, le business. Cet avantage, particulièrement vrai pour les entreprises du commerce et de la distribution, est également valable pour tous les autres acteurs économiques à partir du moment où la société détient un site internet.

Personnaliser ses actions commerciales

Si le RGPD impose de constituer des fichiers plus rigoureux et de les mettre à jour régulièrement, il offre par la même occasion la possibilité de valoriser le traitement des données. " Ces datas offrent une grille de lecture pour mieux cerner les attentes des consommateurs, les interroger sur leurs besoins, tenir compte de leurs préférences, leur envoyer des messages au bon moment ... " souligne Clémence Scottez. A la clé : une fidélisation clients plus ciblée mais également des économies d'échelle liées à l'optimisation du processus de prospection clients. De par sa position centrale, le Daf a intérêt à fédérer l'ensemble des équipes autour de cet objectif de performance, notamment le DPO (data protection officer) ou le directeur marketing.

Améliorer son image de marque

La conformité RGPD permet d'améliorer l'image de marque de l'entreprise et de renforcer son positionnement. " Cela fait désormais partie des valeurs sociales et éthiques, et plus globalement des politique RSE des entreprises " constate Clémence Scottez. Gage de transparence et de crédibilité, le RGPD peut également se transformer en argument RH et valoriser la marque employeur auprès des candidats et des salariés. Utile pour soigner sa e-réputation à l'heure des réseaux sociaux et de la viralité des avis.

S'épargner les coûts d'une fuite de données

Protéger son "capital" data est aujourd'hui devenu indispensable pour se prémunir des attaques et des scandales qui en découlent. De nombreuses entreprises, qu'il s'agisse de Gafam (Google, Facebook..) ou de sociétés françaises (Carrefour, RATP, AP-HP ...), ont été victimes de fuites de données. " Au-delà de ternir l'image de marque, le coût de rattrapage d'une violation de données revient très cher aux entreprises " prévient Clémence Scottez. Garde-fou des risques financiers, le Daf doit se saisir du sujet en coordination avec les métiers concernés, notamment la DSI, et veiller à ce que l'ensemble des outils informatiques (ERP, CRM, système de facturation, gestion des achats...) soient en conformité/sous haute protection.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande