En ce moment En ce moment

DossierQuelles rémunérations au sein de la direction administrative et financière en 2016?

Publié par Bénédicte Gouttebroze le

4 - [Rémunération 2016] Les fonctions à la hausse dans la direction financière

Globalement, au sein de la direction financière, ce sont plutôt les fonctions directement liées à la gestion du cash qui connaissent des hausse de rémunérations. Voici 4 fonctions qui tirent leur épingle du jeu.

  • Imprimer

Les fonctions qui ne connaissent pas la crise

Le trésorier - Figurant parmi les fonctions à la hausse identifiées par Mathieu Blaie (Fed Finance) sur la fin de l'année 2014 (voir précédemment), le trésorier a vu sa rémunération augmenter constamment depuis 2014: dans les ETI et grands groupes, le salaire maximal a crû de 15 000 euros en trois ans. Dans les sociétés plus modestes, la hausse est encore plus marquée: sur un an, le salaire du trésorier a bondi de 4,5%, pour s'établir entre 45 000 et 70 000 euros en 2016.

De fait, ce poste directement lié à la gestion du cash de l'entreprise est devenu incontournable en période de crise, d'où l'embellie de sa rémunération.

Le chef comptable - Le poste de chef comptable connaît l'une des plus belles hausses de rémunérations au sein de la fonction finance. Entre 2014 et 2016, son salaire maximal a augmenté de 15 000 euros pour les profils les plus expérimentés (plus de dix ans d'expérience selon les critères retenus pour l'étude de rémunérations Robert Half 2016, ou manageant une équipe de plus de cinq collaborateurs selon l'étude 2015).

Chargé de fournir des indicateurs, le chef comptable est le garant de l'exactitude des informations chiffrées de l'entreprise. En première ligne pour l'application des normes IFRS, il dispose de compétences techniques pointues. Il n'est donc pas étonnant de le retrouver parmi les emplois les plus sollicités pour des CDI. D'autant que la comptabilité générale est le domaine où les Daf peinent le plus à trouver des candidats qualifiés, selon une enquête réalisée pour Robert Half auprès de 200 Daf.

Le comptable auxiliaire expérimenté - Figurant au palmarès des jobs en or 2015-2016, le comptable auxiliaire voit sa rémunération progresser constamment depuis 2014: le minimum était de 28 000 euros pour un comptable auxiliaire avec plus de cinq ans d'expérience en 2014, il faut désormais compter au moins 30 000 euros.

"C'est par définition l'un des postes les plus évolutifs de la comptabilité ", soulignait le cabinet Robert Half dans son étude de rémunérations 2015. Cette fonction reste très prisée par les PME, les ETI et les filiales de grands groupes. Auprès de ces recruteurs, c'est le profil polyvalent qui séduit, surtout s'il est doublé d'un bon niveau d'anglais et de la maîtrise d'un ERP. "Au-delà de saisir les factures clients et fournisseurs, le comptable auxiliaire peut aussi avoir un rôle de recouvrement, qui est le nerf de la guerre pour les PME", analyse Bruno Fadda (Robert Half). D'où le succès de cette fonction auprès des recruteurs.


Le gestionnaire de paie, une fonction administrative qui a la cote

La rémunération des gestionnaires de paie a constamment progressé depuis 2014, passant d'un minimum de 29 000 euros pour les profils expérimentés (plus de 5 ans d'expérience) à plus de 32 000 euros en 2016. Sur l'année 2015, les demandes consistaient surtout en des missions d'intérim et des contrats à durée indéterminée, d'après les données fournies par Robert Half. Haÿs confirme que "le recours à l'intérim a nettement augmenté cette dernière année, notamment pour accompagner les réorganisations structurelles des directions financières". La mise en place de la DSN au 1er janvier 2016 n'est sans doute pas étrangère à cette demande pour des gestionnaires de paie pour des missions ponctuelles.

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet