En ce moment En ce moment

DossierQuelles rémunérations au sein de la direction administrative et financière en 2016?

Publié par Bénédicte Gouttebroze le

3 - [Rémunération 2016] Les fonctions à la baisse dans la direction financière

Diversité des fonctions, des profils, des entreprises: il est difficile de dégager une tendance quant à la rémunération 2016 des collaborateurs de la direction financière. Certains métiers connaissent des évolutions significatives. Voici quelques exemples de rémunérations en baisse.

  • Imprimer

Si les évolutions de rémunération restent moroses pour le Daf, au sein de son équipe, certaines fonctions connaissent de belles progressions. Tels les profils opérationnels, liés à la gestion du cash, qui sont particulièrement choyés. Et même si les dernières données font apparaître des baisses de salaire pour certaines fonctions, selon les profils ou la taille des entreprises, la demande est bien présente. Focus sur cinq fonctions.

Des baisses de rémunération en trompe-l'oeil

Le contrôleur de gestion - Début 2015, Mathieu Blaie, directeur régional comptabilité et finance d'entreprise au sein de Fed Finance, dressait pour Daf magazine la liste des fonctions les plus porteuses: "Le contrôleur de gestion, l'auditeur interne, puis le trésorier dans les grosses PME et petites ETI; dans les plus grands comptes, le business analyst vient tout de suite après le contrôleur de gestion."

Or, d'après les dernières données de l'étude de rémunérations 2016 Robert Half, la tendance s'oriente à la baisse pour les contrôleurs de gestion. Le cabinet a même revu ses prévisions de rémunérations annoncées pour 2015: de fait, l'étude 2015 prévoyait des salaires compris entre 40 000 et 65 000 euros pour l'année 2015, or, celle de 2016 a réajusté cette fourchette entre 35 000 et 55 000 euros pour cette même année. La raison? En 2014, le cabinet a mené des recrutements pour des profils de contrôleurs de gestion exceptionnels, notamment dans les SI, ce qui impliquait un salaire plus élevé. La tendance ne s'étant pas confirmée, les grilles ont été réajustées.

Ainsi, en dépit de cette baisse apparente, les contrôleurs de gestion spécialisés ont toujours le vent en poupe. Deux indices qui ne trompent pas: en 2015, le contrôleur de gestion opérationnel était l'emploi le plus sollicité en CDI selon le cabinet Robert Half, qui l'a même hissé au rang de "job en or" 2015-2016 dans son palmarès annuel. "Proche du "terrain", le métier de contrôleur de gestion opérationnel permet à ceux qui l'exercent de comprendre en détail l'activité de leur entreprise et ainsi d'apporter une véritable valeur ajoutée en matière d'aide à la décision. La demande du marché sur cette fonction-clé reste toujours très soutenue", analyse Bruno Fadda, directeur de Robert Half finance et comptabilité.

Le directeur de l'audit interne - C'est la fonction qui affiche une baisse constante de sa rémunération selon Robert Half. S'il fallait compter entre 70 000 et 120 000 euros en 2014 pour un directeur de l'audit interne avec plus de dix ans d'expérience, en 2016, la fourchette s'établit entre 70 000 et 110 000 euros, soit une baisse de 10 000 euros en trois ans. Entre 2015 et 2016, cette fonction a subi une baisse de salaire de 2,7%. Toutefois, le cabinet Robert Walters constate pour sa part une simple stagnation des salaires.

En cause: les dynamiques de recrutement plus faibles dans les ETI et grands groupes, susceptibles de créer un tel poste, que dans les PME. Dans ces organisations, l'audit interne est plus fréquemment porté par une autre fonction et ne fait pas l'objet d'un poste dédié.


Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet