En ce moment En ce moment

Silence, ça pousse!

Publié par le

Banalisée par les hipsters et les créatifs, la barbe devient sérieusement tendance. À l'exemple d'Édouard Philippe, premier Premier ministre de la Ve République à assumer sa pilosité faciale. Mais pour être bien porté, cet atout masculin nécessite un soin régulier.

Je m'abonne
  • Imprimer
Toutes les barbes ne se valent pas

Porter la barbe implique d'être doté d'une pilosité équilibrée. À défaut, le mieux est encore de s'abstenir. "On peut laisser pousser le bouc si les poils sont épars sur les joues, estime Isabelle Montané. Mais cela demande encore plus d'entretien et il faut rester sur quelque chose de vraiment court."

Yann Petiteaux

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet