Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

La finance quantique : nouveau big-bang de la finance?

Publié par Marie-Amélie Fenoll le - mis à jour à
La finance quantique : nouveau big-bang de la finance?
© graphics.vp - stock.adobe.com

Le monde de la finance vit une révolution avec l'avènement des cryptomonnaies et de la blockchain. Mais si le sujet passionne, pour certains économistes, il est presque dépassé. Et le nouveau big-bang sera celui de la finance quantique.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Si les banques centrales veulent continuer à assurer la stabilité monétaire et financière dans un environnement bouleversé, elles doivent s'adapter", énonce Benoît Coeuré, a la tête du pôle d'innovation de la Banque des règlements internationaux (BRI) et membre du Cercle des Economistes à l'occasion d'une table-ronde "Fintechs, cryptomonnaies, innovations... assiste-t-on à une transformation du paysage financier ?", organisée par le Cercle des Economistes.

Une finance de plus en plus décentralisée

Bitcoin, ether, dogecoin, ... Pour Jean-Michel Pailhon, VP Business Solutions chez Ledger, licorne française qui conçoit et commercialise des portefeuilles de cryptomonnaies physiques destinés aux particuliers et aux entreprises, l'adoption des crypto-monnaies repose surtout sur "un changement générationnel profond", celui de l'avènement d'internet et des usages qui en découlent. Aujourd'hui, le nombre de particuliers qui détiennent des crypto-actifs a fortement augmenté depuis le début d'année 2020. On estime qu'il y a entre 150 et 200 millions de personnes dans le monde qui détiennent des crypto-monnaies à fin avril 2021. Sans compter, le géant américain Facebook qui avec ses 2,5 milliards d'utilisateurs dans le monde s'apprêterait à lancer sa propre cryptomonnaie baptisée le Diem (ex-Libra).

La guerre des monnaies

Cette révolution financière marquée par l'avènement des crypto-actifs, de la data mais aussi du boom de la blockchain, a donné naissance à une finance décentralisée qui échappe aux régulateurs et aux intermédiaires. "Les autorités de régulation doivent s'adapter aux crypto-actifs car finalement les montants sont assez peu élevés par rapport à la taille du secteur financier. Ce n'est donc pas un problème systémique", poursuit Benoît Coeuré de la BRI. "Tout cela a changé il y a 2 ans avec les géants de la tech qui ont lancé leur cryptomonnaie. Puis, sont venus les stablecoins qui bouleversent à leur tour le monde du paiement". On assiste désormais à une guerre des monnaies privées / publiques. Et les banques centrales essaient de reprendre la main par rapport à cette finance décentralisée.

La finance quantique : vers un nouveau big-bang

"Mais le sujet des crypto-monnaies est presque un sujet dépassé car des nouveaux services financiers proposent des services de transformation de l'univers des titres sur la blockchain. Ce que l'on appelle la finance décentralisée ou "DeFi" en anglais. comme un nouveau mode de "shadow banking"" (banque de l'ombre), précise le directeur du pôle innovation de la BRI. "Il est presque trop tard et aujourd'hui, il faut trouver le bon équilibre et ainsi ne pas tuer l'innovation".

Le futur de la finance sera celui de la "finance quantique". "Ce sera une finance avec un contenu scientifique et technique très fort qui posera un problème pour les banques et les investisseurs. Il faut un apprentissage de cette finance quantique car comment la réguler si on ne la comprend pas. Car si les acteurs ne la maîtrisent pas, cela posera un problème de gouvernance", conclut Benoît Coeuré de la BRI.




Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande