Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Financement : avez-vous pensé à la dette unitranche ?

Publié par Eve Mennesson le | Mis à jour le
Financement : avez-vous pensé à la dette unitranche ?
© DURIS Guillaume - Fotolia

La dette privée continue à percer en France, et notamment la dette unitranche qui offre l'avantage de ne proposer qu'une seule tranche, qu'un seul investisseur et qu'un seul taux. Rapide et efficace, elle offre une solution de financement intéressante.

Je m'abonne
  • Imprimer

En cette période de crise, les entreprises ont eu massivement recours au PGE et donc à la dette bancaire. Mais la dette privée n'a pas dit son dernier mot : en 2019, 4,2 milliards d'euros ont été levés par les fonds français, soit une progression de 18 % par rapport à 2018, et 7,7 milliards d'euros ont été investis dans 178 opérations.

Bien sûr, en 2020, un ralentissement s'est fait sentir mais les fonds souhaitent être aux côtés des entreprises pour les aider à renforcer leurs fonds propres. D'autant plus que, comme nous l'avons dit, des levées de fonds massives ont eu lieu en 2019 et que cet argent doit être réinvesti.

Rapidité et efficacité

Parmi les différents types de dette privée, la dette unitranche - qui présente l'avantage de ne proposer qu'une seule tranche et donc qu'un seul investisseur et qu'un seul taux - pourrait émerger comme une solution de financement pour les opérations de mid-market.?

Son avantage : sa rapidité. "Si vous voulez financer votre opération rapidement, la solution à privilégier est la dette unitranche'' estime Edouard Narboux, cofondateur d'Aether Financial Services. Il indique qu'une bonne vision sur le financement peut être fournie en 15 jours seulement. De quoi se positionner très vite sur une opération.

Un seul interlocuteur

Cette dette privée unitranche peut-être émise sous forme de prêt ou sous forme d'obligation. En termes de covenants, elle est tout aussi exigeante que la dette bancaire.

Cela ne signifie pas qu'il ne faut pas prendre de précaution. "L'avantage de la dette unitranche est que vous avez qu'un seul interlocuteur. Aussi, la coopération dans une bonne entente est nécessaire. Quand la communication est fluide, des choses incroyables peuvent être mises en place", rapporte Edouard Narboux. Une bonne entente permet d'optimiser les process et de gagner du temps lors des discussions.

Indice de la dette privée unitranche

La dette unitranche est par contre plus chère que le financement bancaire. Mais ce peut être le prix à payer pour obtenir un deal : il s'agit de se poser la question.

Pour aider les entreprises à avoir une notion du coût du financement unitranche, Edouard Narboux a créé un indice de la dette privée unitranche qui renseigne le montant du coût pour un tour de levier. Fin 2020, il se situait à 1,37. "Cela signifie que pour 5 tours de leviers, le taux sera théoriquement de 6,85%", précise Edouard Narboux.

Cet indice sert également à mesurer l'évolution du marché : il se situait à 1,85%, il y a deux ans, est descendu à 1,27% fin 2019. Cela s'explique par la démocratisation de la dette privée unitranche, mais l'indice est remonté avec le Covid. "Le niveau de l'indice pour Q1 2021 sortira début mai mais en tout état de cause l'intérêt observé pour l'unitranche fin 2020 s'est confirmé début 2021 de par sa rapidité et son efficacité sur les sujets mid-market", constate Edouard Narboux.



Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande