Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Arnaud Montebourg veut rénover le CAC 40 avec des PME de croissance

Publié par Marion Perroud le | Mis à jour le
Arnaud Montebourg veut rénover le CAC 40 avec des PME de croissance
© C. Walter

Un groupe de travail, créé cet été, aura pour mission de sélectionner une quarantaine de PME à fort potentiel pour intégrer un programme de mentorat intensif de deux ans. Le gouvernement entend ainsi favoriser l'émergence d'ETI de croissance, championnes toutes catégories dans leurs secteurs.

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors que l'Hexagone a les yeux rivés sur les Bleus pour le mondial de football, c'est une autre équipe de France que se prépare à sélectionner Arnaud Montebourg. Le ministre de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique a annoncé, le 24 juin 2014, son intention de créer cet été avec Bpifrance et la DGCIS, un groupe de travail chargé d'identifier 40 PME à fort potentiel de croissance. L'objectif : les accompagner pendant deux ans dans le cadre d'un "programme d'entraînement intensif" animé par des mentors, pour doper leur développement.

Devenir des champions mondiaux

"Ces PME devront être des leaders français de leur domaine, volontaires pour s'engager dans une accélération de leur stratégie de croissance, afin de devenir des ETI, champions mondiaux. Il s'agit en quelque sorte de leur faire connaître les meilleures pratiques et de les aider à s'en saisir", étaye Arnaud Montebourg par voie de presse.

Ce dispositif s'appuiera sur trois piliers. D'abord, une structure export sera créée pour leur permettre de se regrouper à l'international. Une attention particulière sera par ailleurs portée à l'innovation et l'amélioration des produits et services de ces entreprises. Enfin, le programme a pour vocation de favoriser "les mariages " entre égaux ", laissant de la place aux actionnaires et équipes dirigeantes des deux sociétés", par le biais d'opérations de croissance externe.

De ces PME aujourd'hui, le gouvernement espère ainsi voir naître 40 ETI de croissance, et qui sait peut-être, les futurs fleurons du CAC 40 de demain.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande