En ce moment En ce moment

Cap sur la gestion globalisée de la paie à l'international

Publié par Carine Guicheteau le - mis à jour à
Cap sur la gestion globalisée de la paie à l'international

La gestion de la paie est une mission complexe, chronophage et sensible. A fortiori quand elle se décline à l'international. Une gestion locale et éclatée est loin d'être optimale car, bien souvent, elle ne permet pas une vision générale rapide. C'est pourquoi de plus en plus d'entreprises s'orientent vers une globalisation et une externalisation de cette mission.

Je m'abonne
  • Imprimer

Près des deux tiers des entreprises estiment qu'un modèle global présente de nombreux bénéfices, au premier rang desquels figurent la disponibilité, la qualité et la consolidation des données, révèle Philippe Favard, partner France chez EY. Dans certains pays, les tiers en charge de la paie sont, en effet, parfois sous-performants. Or, pour piloter leurs ressources humaines, les entreprises ont besoin d'une qualité uniforme des données pour des reportings consolidés. L'objectif est d'obtenir rapidement des données comparables quel que soit le pays et de pouvoir en tirer des enseignements.

"Cela permet, par exemple, de comprendre pourquoi la masse salariale augmente dans certains pays et d'y apporter une réponse adaptée", fait valoir Jean-Baptiste de Charette, CEO de GlobePayroll. Le paiement de trop d'heures supplémentaires peut ainsi cacher un besoin en recrutement, tandis que le versement excessif de primes doit questionner sur la pertinence du système de rémunération variable.

Néanmoins, certaines entreprises peuvent être réticentes à l'idée d'entreprendre ce chantier, tant la paie est un domaine hautement sensible. "Les entreprises touchent à leur système de gestion de paie seulement lorsqu'elles y sont obligées, constate Jean-Baptiste de Charette. Or, à partir d'un certain nombre d'entités à l'étranger, adopter un système de paie globalisé devient nécessaire pour des raisons d'analyse, de rationalisation et de conformité. "

Conformité de la paie : un enjeu capital

"Chaque pays conçoit et enrichit, chaque jour, son millefeuille législatif et ses conventions collectives, même au sein de l'UE", reconnaît Carlos Fontelas de Carvalho, président d'ADP France. Ainsi, d'un pays à l'autre, les calculs diffèrent, tout comme les déclarations sociales, la gestion des absences, le temps de travail ... Ce qui nécessite une expertise pointue sur chaque pays afin d'être en conformité.

Or, "au vu des législations divergentes et fluctuantes, il est difficile pour une entreprise de rester à jour", commente Carlos Fontelas de Carvalho. Ce qui plaide en faveur de l'externalisation, car les prestataires, dont c'est le coeur de métier, sont staffés pour assurer une conformité constante. La tendance est donc à la globalisation, mais aussi à l'externalisation, selon les experts interviewés.

Par ailleurs, disposer d'un seul prestataire simplifie automatiquement la gestion. "Pour les entreprises qui ont une croissance rapide à l'international, c'est un souci en moins à gérer", souligne Pauline Durot, expert-comptable et directrice au sein de PwC Entreprises. Une offre de service unique avec un seul interlocuteur, capable de s'adapter aux besoins actuels et futurs, permet de maîtriser les coûts et leur prévisibilité. "L'externalisation est aussi un moyen de contourner la problématique du recrutement de gestionnaires paie à l'international, rares sur le marché", ajoute Carlos Fontelas de Carvalho.

Je m'abonne
Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet