Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[ITV] L'impact de l'omnicanal sur le modèle de pilotage financier de l'entreprise

Publié par Bénédicte Gouttebroze le

Je m'abonne
  • Imprimer

Pourquoi sortir la répartition des coûts de l'ERP?

La répartition des coûts avec les ERP est à manier avec précaution, car très vite le modèle de répartition est uniquement maîtrisé par la direction financière et non par les opérationnels. Pour répondre à des besoins complémentaires d'analyse de la rentabilité, par exemple du portefeuille produits et clients ou d'une vision des coûts par processus et activités orientée chaîne de la valeur, mieux vaut réaliser et mettre en oeuvre ce type de modèle en utilisant des solutions de business intelligence dédiées, telles que myABCM, SAS ABM, SAP PCM, mais aussi Anaplan et Tagetik.

En complément, il est nécessaire de penser dès la mise en oeuvre du système d'information de gestion à son urbanisation informatique et à son intégration dans le cycle de gestion (réel et prévisionnel) de l'entreprise, afin d'être un véritable outil intégré de pilotage de la performance.

Olivier Rihouet, 46 ans, est expert-comptable et commissaire aux comptes mémorialiste. Diplômé de l'Institut National des Techniques Economiques et Comptables (1993), titulaire d'un DES en Finance d'entreprise et marchés financiers du Conservatoire National des Arts et Métiers ainsi que du DESCF (obtenus en 1994), Olivier Rihouet a rejoint, fin 2015, Grant Thornton en tant que directeur de l'offre Pilotage de la performance au sein du Conseil Opérationnel. Il a pour principales missions de développer la mise en place opérationnelle de cette offre en charge d'accompagner les directions financières dans leur transformation, tant d'un point vue fonctionnel que du système d'information.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles