Recherche

Des plans d'économies plus vertueux

Les circonstances actuelles poussent les entreprises à plus de maîtrise des coûts. Un plan d'économies peut servir la stratégie d'entreprise en jouant sur 3 leviers majeurs de performance : la frugalité de la production, le bon usage des compétences et le bien-être des collaborateurs.

Publié par le | Mis à jour le
Lecture
3 min
  • Imprimer
Des plans d'économies plus vertueux

La conjoncture économique actuelle favorise le retour des plans d'économies au sein des entreprises. Quels axes d'économies mettre en avant tout en conservant un impact positif en matière de durabilité ?

Recentrer la production sur le nécessaire sans surplus

Les entreprises peuvent interroger l'utilité de certaines productions internes. Cette question se pose en particulier pour les reportings internes et les fonctions de pilotage de suivi ou de contrôle. Il est nécessaire de les réétudier avec de multiples points de vue. Quelle est la réelle utilité ? Quel est le niveau de service rendu ? Quelle est la valeur apportée, sous les angles : la performance financière bien sûr, mais également la performance sociétale, économique et environnementale ? Dans bien des cas, la raison d'être de certaines activités a disparu. En soi, le décommissionnement de l'inutile reste le premier axe d'économies. La frugalité doit être au coeur de la réflexion du plan d'économies.

Pérenniser la valeur de l'entreprise par une meilleure allocation des talents

L'optimisation des coûts peut passer aussi par une meilleure allocation des expertises et des compétences par rapport aux besoins. L'expertise technique ou fonctionnelle est une ressource « rare » qu'il est difficile de maîtriser dans la durée. La surqualification ou la sous-qualification pour un poste donné induit toujours un coût pour l'entreprise.

La bonne allocation des compétences en tant que ressources rares doit être un pilier incontournable du pilotage de la stratégie de l'entreprise. Elle nécessite une évolution culturelle, axée autour d'une gestion des compétences fine, portée par une vision en altitude. Le triptyque collaborateur / manager / RH se redessine pour une nouvelle mobilité aussi pertinente pour le salarié que pour l'entreprise. Une stratégie RH durable et évolutive est ainsi un levier des plans d'optimisation.

Performer collectivement en privilégiant le bien-être des collaborateurs

Dans les plans d'économie, la recherche d'efficacité opérationnelle s'appuie trop peu sur la performance collective des collaborateurs. Il est pourtant démontré que le bien-être d'un collaborateur influe sur sa performance individuelle ainsi que sur la performance collective. Un collaborateur engagé sera plus attentif à la qualité de service, fournira l'effort qui fera la différence pour tenir les délais, pourra être plus rapide dans certaines tâches. Par une meilleure compréhension de ce qu'il apporte au collectif, il se sentira davantage concerné et sera plus vigilant à la qualité de sa production et l'impact vis-à-vis de ses collègues.

Ainsi, les plans d'économies peuvent être aujourd'hui des leviers de mise en oeuvre d'une stratégie performante, dans toutes ses dimensions. Il s'agit désormais de dépasser le prisme de la simple performance financière, pour tenir compte des dimensions sociales et environnementales. La réduction des frais généraux peut s'opérer avec une vision 360 degrés : des collaborateurs aux compétences adaptées, dont le bien-être est réel, contribuent à la performance collective de l'organisation.

S'abonner
au magazine
Retour haut de page