En ce moment En ce moment

Prêt inter-entreprises vs reverse factoring, le match

Publié par le
Prêt inter-entreprises vs reverse factoring, le match

Je m'abonne
  • Imprimer

Gestion interne : quel impact ?

Le reverse factoring est un véritable projet d'entreprise. Même si les factors apportent une plate-forme clés en main, son implémentation réclame une certaine disponibilité des équipes chez le donneur d'ordres, notamment pour l'interfaçage des outils comptables. " Force est d'admettre que la mise en oeuvre d'un programme de Supply Chain Finance n'est pas quelque chose qui se fait en une quinzaine de jours. Cela nécessite en général plusieurs mois ", insiste Eric Frachon, directeur général de CGA, la filiale affacturage de Société Générale. Et de poursuivre: " C'est une opération qui demande des modifications significatives dans les chaînes de traitement de la supply-chain et dans les ERP. "

A l'inverse, l'octroi d'un prêt inter-entreprises devrait être relativement léger sur le plan administratif. Selon les textes, il devrait passer par un contrat de prêt, ou par l'émission de bons de caisse. Similaires à des reconnaissances de dette, ces titres ont la particularité de ne pas être titrisables. Dans tous les cas, le montant des prêts consentis devra être communiqué dans le rapport de gestion de la société prêteuse, et fera l'objet d'une attestation du commissaire au compte selon des modalités prévues par décret en Conseil d'Etat.

Je m'abonne
Antoine Pietri

Antoine Pietri

Journaliste

Journaliste depuis 2008, après plusieurs expériences en presse généraliste et financière, j'ai rejoint l'équipe de DAF Magazine, print et web en 2012. [...]...

Voir la fiche
Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet