En ce moment En ce moment

DossierDélais de paiement fournisseurs : pourquoi s'en soucier ?

Publié par le

2 - Un bon payeur bénéficie de ristournes

Les paiements en retard résultent souvent d'un problème d'organisation. Aussi est-il impératif pour la direction générale de faire partager l'importance du sujet aux collaborateurs. Avec deux effets vertueux : des faveurs commerciales et une bonne image.

  • Imprimer

Il est impératif de garder en tête que tout se sait et que sa façon de payer ses fournisseurs en dit long sur son entreprise. Nicolas Foussier, Daf de la société de packaging Posson, classe ses clients selon quatre catégories : ceux qui paient toujours à l'heure, ceux qui ont quelques jours de retard, ceux qui présentent des délais aléatoires et ceux qui cherchent toujours la petite bête pour ne pas payer. S'il a un avis très positif sur ses clients toujours à l'heure - " cela indique qu'ils ont une bonne gestion de leur trésorerie " -, il ne se soucie pas de ceux qui ont deux jours de retard - " ils envoient le paiement à la bonne date, c'est le jeu " -; en revanche, il reste vigilant envers ceux qui n'ont jamais les mêmes délais de paiement, car cela représente un problème de trésorerie ; et cesse de travailler avec ceux qui sont toujours en non-conformité. " Et nous savons que nos fournisseurs pensent la même chose : quand on a les moyens, il faut payer à l'heure ", conseille-t-il, soulignant qu'être un bon payeur permet également de bénéficier de ristournes.

Car, au-delà de l'image, respecter les délais de paiement présente de nombreux avantages économiques. Effectivement, des faveurs commerciales sont souvent accordées aux bons payeurs. Et un fournisseur bien traité sera davantage prêt à se démener pour son client. Jacques Schramm, vice-président de l'observatoire des achats responsables (Obsar), parle de "coperformance". Enfin, Jean-Michel Erault, coauteur avec Jean-Christophe Pic de l'ouvrage "Optimiser sa trésorerie par le crédit client" (éditions Vuibert), attire l'attention sur le fait que le respect des délais de paiement est également important pour le climat interne : " Le personnel constamment relancé pour des questions d'impayés finit par être déstabilisé, ne connaissant pas la situation exacte de l'entreprise ", observe-t-il.

Un seul mot d'ordre : organisation

Organisation : c'est le mot d'ordre d'un règlement des fournisseurs en temps et en heure. " Le non-respect des délais de paiement résulte souvent d'un problème d'organisation plutôt que d'une réelle volonté de nuire. C'est un processus à l'intersection de trois fonctions au sein de l'entreprise : le métier qui demande, l'acheteur qui négocie et la finance qui règle. Il faut donc mettre en place des projets de transformation pour optimiser les processus et piloter les paiements ", estime Jacques Schramm (Obsar). Ce qui veut dire des processus fiables et adaptés à son secteur d'activité, soutenus par un système d'information performant.

La direction générale doit être impliquée et faire partager l'importance de ce sujet à l'ensemble de ses collaborateurs. Chez Posson, il existe une campagne de règlement tous les 15 et 30 de chaque mois, permettant à la société de régler l'intégralité de ses fournisseurs à temps. Le système d'information trace le traitement de la commande depuis le bon de commande jusqu'au règlement, en passant par la réception des marchandises ou des services et la celle de la facture.

La dématérialisation des factures peut être une voie pour régler ses fournisseurs dans les délais impartis. Selon Itesoft, société de logiciels de dématérialisation de factures, plus de 64% des entreprises équipées d'une solution de dématérialisation considèrent que cette dernière leur permet de respecter les délais de paiement imposés par la LME (édition 2012 du Baromètre dématérialisation - finance). De leur côté, les fournisseurs doivent faire attention à la qualité des factures qu'ils envoient, pour ne pas retarder leur traitement.

Pour aller plus loin

La dématérialisation peut faciliter le respect des délais de paiement. Vous pouvez consulter l'article "Les e-factures impactent peu le SI et beaucoup le BFR".

À lire aussi : Réduction des délais de paiement : des gains pour le donneur d'ordre.


Eve Menesson

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet