Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Coup d'oeil à l'étranger : l'évolution du chômage

Publié par Brand Voice le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Coup d'oeil à l'étranger : l'évolution du chômage

La reprise de l'activité varie notablement à travers le monde. Par exemple, le ministère américain du Travail a récemment annoncé une diminution du taux de chômage supérieure aux prévisions des économistes pour le mois de juillet 2021.

Je m'abonne
  • Imprimer

À l'inverse, alors que la moyenne nationale en Suisse se maintient par rapport à juin, le taux de chômage des jeunes de 15 à 24 ans accuse une nette hausse.

Repli du taux de chômage à son niveau le plus bas

Aux États-Unis, 943 000 emplois supplémentaires ont été créés en juillet, quand les experts en prévoyaient 845 000 autres. Le taux de chômage est ainsi tombé à son niveau le plus bas depuis la crise sanitaire, à 5,4 % (-0,5 point de pourcentage par rapport à juin). Le pays compte désormais 8,7 millions de demandeurs d'emploi, nettement au-dessus des 4 millions recensés en février 2020.

Tous les secteurs sont concernés par cette amélioration de la situation de l'emploi, notamment les loisirs et l'hôtellerie (380 000 nouveaux emplois), ainsi que la restauration et les débits de boissons (253 000 emplois créés). Globalement, 14 millions d'emplois sur les 22 perdus en mars et avril 2020 ont pu être récupérés.

Les salaires ont également gagné 4 % sur un an, dépassant les attentes des économistes, pour un taux d'activité de 61,7 % (+0,1 point depuis juin).

Pour compenser l'effondrement de l'économie américaine, la Réserve fédérale a déployé toutes les mesures de soutien possibles, notamment :

la préservation de la faiblesse des taux d'intérêt ;

l'achat massif d'obligations (120 milliards de dollars par mois) pour doper la consommation.

Cette politique a permis un bond de 90 % du S&P 500. Les experts jugent néanmoins " très probable " une réduction de ces achats d'actifs par la banque centrale d'ici janvier 2022 à mesure que l'inflation et le marché du travail enregistrent des progrès substantiels.

Stabilité en Suisse, sauf pour les jeunes de 15-24 ans

En Suisse, le taux de chômage se situe à 2,8 % pour le mois de juillet 2021, un niveau stable par rapport à juin après 5 mois de baisse continue.

À la fin du mois, les offices régionaux de placement (ORP) comptabilisaient 128 279 nouveaux inscrits, soit 3 542 personnes en moins.

Le nombre total de demandeurs d'emploi atteint 219 183 (diminution de 7454 têtes sur un mois, recul de 13,8 % sur un an).

Le repli est inégal entre les différentes générations : alors que les 50-64 ans inactifs sont moins nombreux (39 142 personnes ; -3,2 %), 438 jeunes âgés de 15 à 24 ans ont rejoint les rangs des sans-emploi en juillet (+3,7 %).

Des inégalités apparaissent entre les cantons. Genève (4,9 %, stable par rapport au mois précédent) et le Jura (+4,8 %) sont les mauvais élèves, devant Neuchâtel (+4 %) et Fribourg (2,8 %), tandis que Vaud se distingue avec une baisse pour le sixième mois consécutif, pour s'établir à 3,8 % au 31 juillet.

Croissance notable du freelancing en France

En France, la crise a impacté la plupart des secteurs d'activité, entraînant une perte de revenus pour les salariés et les indépendants. De plus, la pandémie a mis en lumière la faiblesse de la protection sociale pour ces derniers, point qui représente d'ailleurs un des principaux freins au basculement vers le freelancing.

Il existe cependant une solution pour bénéficier des indemnités chômage, ainsi que de l'assurance maladie, la mutuelle, la retraite et le droit à la formation : il s'agit du portage salarial.

Tout en étant autonomes dans le choix des projets et l'organisation de leur temps, les salariés portés ont droit aux avantages sociaux des salariés grâce au contrat de travail signé avec la société de portage, à l'exemple d'ABC Portage.

Moyennant le prélèvement d'une commission sur les honoraires facturés, celle-ci gère tous les aspects administratifs, sociaux, juridiques, comptables et fiscaux, souscrit l'assurance responsabilité civile professionnelle obligatoire.

Sous ce statut et les autres, notamment celui d'auto-entrepreneurs, le freelancing continue de séduire les Français, en quête de sens dans leur travail, mais aussi d'une liberté à laquelle ils ont pris goût depuis la démocratisation du télétravail.



Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles