En ce moment En ce moment

L'égalité salariale, la stratégie des petits pas

Publié par le - mis à jour à
L'égalité salariale, la stratégie des petits pas
© ink drop - stock.adobe.com

La France s'apprête à mettre en oeuvre un index d'égalité femmes-hommes, notamment dans les grandes entreprises. Aujourd'hui, il est encore nécessaire de réduire les écarts salariaux et plus globalement l'inégalité entre les sexes. Sur ce point, toutes les entreprises sont concernées.

Je m'abonne
  • Imprimer

Si la réglementation mise en oeuvre le 1er mars va sans doute obliger les acteurs de grande taille à se mobiliser sur la question, il n'en ira pas naturellement de même pour les plus petits, de la start-up aux moyennes entreprises. Il nous appartient pourtant à tous de faire bouger les lignes en la matière, en trouvant les leviers permettant d'activer cette égalité au quotidien, et de manière plus profonde aussi, à l'installer durablement dans les esprits. En effet il ne s'agit pas seulement de chiffres à équilibrer, mais également de mentalités à faire changer et de barrières conscientes ou inconscientes à lever. Trois actions simples, si elles sont mises en place de manière systématique dans toutes les entreprises et au-delà, peuvent permettre de lutter progressivement contre les inégalités entre les sexes.

Créons des figures inspirantes

En premier lieu, les entreprises doivent organiser régulièrement des conférences ou rencontres sur des thèmes pouvant inspirer les salariés, que ce soit sur l'égalité hommes-femmes, sur des modèles de réussite ou des parcours atypiques mais accrocheurs. L'idée est de remettre l'humain et aussi la notion d'exemplarité au coeur de l'entreprise. Valoriser des modèles, porter aux nues des personnages iconiques capables de donner de l'énergie et du sens pour chaque membre de l'équipe, c'est indispensable pour les nouvelles générations notamment. Nombre de grandes entreprises commence à mettre en place ce genre d'initiatives mais le dispositif ne doit pas être l'apanage des groupes, d'autant qu'il ne demande pas d'investissements importants. Responsables RH, Chief Happiness Officers, Directeurs de la communication, sollicitez vos réseaux, cherchez les belles histoires, faites circuler les expériences, ces occasions permettent de booster le capital humain et elles peuvent aussi générer du business développement. Pour les hommes et les femmes de l'entreprise, écouter ces témoignages peut être vecteur d'engagement et de motivation à réussir et à dépasser les éventuels plafonds de verre, conscients ou inconscients.

Libérons la parole

Entreprises, apprenez ensuite à libérer la parole au sein de vos équipes pour échanger et transmettre les bonnes pratiques managériales. Pour cela, prévoyez des évènements internes autour d'anniversaires, d'activités sportives ou culturelles afin d'ouvrir les esprits sur le monde et d'accroître les échanges entre services. Dans certaines organisations, de simples clubs de lecture orientés sur les ressources humaines et le management ont permis d'échanger sur ces sujets et de développer de nouvelles solutions. Preuve en est, face à la problématique de certains métiers très peu mixtes, l'idée de faire écrire par des femmes, les fiches de poste en question, a ainsi émergé et constitué un très bel exemple d'échange de bonnes pratiques au service de l'égalité salariale.

Guidons nos enfants

Enfin, et cela dépasse le cadre stricto sensu de l'entreprise mais il est indispensable de le mentionner pour faire changer durablement les mentalités. Il faut multiplier les initiatives autour de l'orientation de nos enfants. L'idée de ce genre de démarche est de proposer des ateliers d'orientation aux écoliers, collégiens et lycéens, autour des différents métiers méconnus, pour les leur faire découvrir et ainsi abolir les stéréotypes à la dent dure. S'autoriser une perspective d'emploi dans le domaine des nouvelles technologies, des systèmes d'information ou autres domaines actuellement trustés par les hommes, résulte d'un long processus que seule l'éducation sera capable de faire bouger. Les établissements scolaires doivent prendre l'initiative de faire témoigner des hommes et des femmes capables de se raconter et de donner envie d'abolir les barrières indicibles en matière d'orientation et de choix de carrière.

L'égalité salariale se construit à petit pas, à différentes étapes de la vie et de la carrière d'un individu. L'ambition aussi, elle n'est pas forcément innée, elle se nourrit de rencontres et d'échanges, à nous, entrepreneurs, dirigeants, chefs d'équipe de libérer la parole pour faire émerger les talents, des hommes et des femmes, à parts égales.

Pour en savoir plus

Jennifer Sitruk est Directrice France de Perkbox, plateforme de services exclusifs pour salariés, au service de leur bien-être. Elle a débuté sa carrière chez Smartbox, avant de poursuivre avec Edenred, en tant que Chargée du développement produit.

Je m'abonne

Jennifer Sitruk de Perkbox

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet