En ce moment En ce moment

Covid-19 : le management de transition en finance en soutien des entreprises

Publié par le - mis à jour à
Covid-19 : le management de transition en finance en soutien des entreprises
© anyaberkut - stock.adobe.com

Grâce à son expérience, le directeur financier en transition aide à la prise de décisions et en mesure les conséquences. Il intervient notamment en contexte de crise pour garantir la viabilité et la stabilité de l'entreprise.

Je m'abonne
  • Imprimer

La crise du COVID-19 a engendré un ralentissement économique brutal, et une baisse partielle voire totale de l'activité pour certaines entreprises. Dans un contexte pour le moins inédit, les retours d'expérience des pays touchés les premiers restent faibles. S'inspirant de 2008, les conseils d'administration se tournent donc vers les directeurs financiers en transition pour piloter leur stratégie de sortie de crise, tout en continuant de répondre aux urgences liées à la situation sanitaire. Exemples d'interventions.

Maintien de l'activité et préparation de sortie de crise (retournement)

Dans ce contexte, le DAF en management de transition interviendra sur l'optimisation logistique de l'entreprise en tenant compte des besoins de l'activité, des contraintes sanitaires et de la réduction du temps de travail pouvant y afférer. Il contrôlera les coûts et la productivité pour mesurer l'efficience de l'entreprise, indicateur clé en temps de crise. Il s'assurera par ailleurs du règlement des fournisseurs et des paies afin de permettre le bon fonctionnement de l'entreprise en vue d'une sortie de crise.

Soutien à la Direction RH et pilotage des enjeux financiers liés à la dimension sociale

Pour les entreprises ayant opté pour le chômage partiel, le directeur financier en transition devra anticiper les impacts. Quel taux ? Quelle durée ? Quels personnels ? Des questions stratégiques qui ne peuvent être survolées. Il devra analyser finement l'existant et trouver le point d'équilibre entre le besoin réel du moment et les projections de sortie de crise afin de réduire au maximum les risques à court ou long terme.

Il évaluera les impacts financiers des mesures sociales prises, telles que le gel des salaires et/ou des augmentations, la prise de congés obligatoire ou la mise en place d'heures supplémentaires. En jeu : la compétitivité et donc la viabilité de l'entreprise.

Gestion de trésorerie pour accompagner la sortie de crise

Le DAF de Transition pourra également gérer les moyens de financement de l'activité pour garantir une trésorerie positive et saine, condition de la pérennité de l'entreprise. Il interviendra notamment dans les relations avec les établissements bancaires et les instances gouvernementales qui financent les subventions, au sein d'entreprises ayant connu une forte baisse d'activité ou la mise en chômage partiel de tout ou une partie de leur personnel. Garant des coûts, il devra anticiper l'augmentation du besoin en fonds de roulement généré par le redémarrage de l'activité.

Favoriser la croissance et les investissements

Si ce n'est pas ce dont on parle le plus, la crise profite à certains secteurs. La santé, et particulièrement la biopharmaceutique, attire les fonds d'investissement (LBO) et les investissements des acteurs majeurs de ce secteur. Ces acquisitions peuvent nécessiter l'intervention de directeurs financiers en transition. En cette période particulière, celui-ci devra parfois communiquer sur l'état de santé de son entreprise et les mesures prises pour la préserver, afin de rassurer ses investisseurs et ses partenaires.

Pour en savoir plus

Laurent Charpentier est Practice Manager chez Michael Page Interim Management


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Laurent Charpentier, Practice Manager chez Michael Page Interim Management

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet