Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Portrait-robot du dirigeant financier du futur

Publié par le | Mis à jour le
Portrait-robot du dirigeant financier du futur

Comment imaginer le directeur financier du futur ? Une femme engagée qui anticipe l'avenir grâce à l'IA, voilà à quoi pourrait ressembler le Daf de demain.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment pourrait-on décrire le directeur financier du futur ? Dépassé par les documents Excel qui s'accumulent et courant après la montre pour réaliser ses budgets ? Véritable business partner de l'entreprise, et pilote pendant la crise, le Daf a un rôle de plus en plus stratégique, et sa fonction connaît de multiples transformations, notamment grâce à la technologie. Si bien que le directeur financier de demain n'a plus rien à voir avec celui d'hier. Anticipation, engagement RSE avec intégration d'indicateurs ESG et inclusion, voici trois tendances fortes qui touchent les directions financières.

Il s'engage

Le secteur de la finance dans son ensemble de plus en plus réglementé, notamment pour verdir les investissements et encourager les entreprises à réduire leur impact sur l'environnement. La réglementation européenne « taxonomie verte », a pour objectif de transformer la façon dont les entreprises rendent compte de leur empreinte environnementale, en établissant une classification de leurs activités sur la base de critères concrets, avec par exemple un seuil critique d'émissions de CO2. L'intégration de données ESG devient alors incontournable pour les directions financières.

Celles-ci seront aux premières loges pour surveiller les indicateurs de performance de leur entreprise en matière de RSE, et pourront déterminer les activités considérées comme durables ou « vertes » pour contribuer à leur échelle à la lutte contre le réchauffement climatique. Parce que performance et engagement sociétal et environnemental ne s'opposent pas, elles veilleront à l'intégration toujours croissante d'indicateurs extra-financiers dans leur travail. Elles peuvent par exemple chiffrer la réduction des émissions de gaz à effet de serre de leur entreprise, la part d'énergies renouvelables ou d'emballages recyclables utilisés.

On peut alors s'attendre à voir émerger de nouveaux profils de directeurs financiers, de plus en plus engagés, issus de générations particulièrement sensibles aux problématiques environnementales comme la génération Z.

Il voit dans l'avenir

Pas besoin de boule de cristal ! Le directeur financier de demain utilisera des solutions technologiques perfectionnées, l'analyse prédictive et l'IA pour anticiper, notamment les besoins de trésorerie. Il pourra ainsi s'appuyer sur un jeu de données très diverses, véritable carburant pour l'intelligence artificielle. Ces technologies lui permettent de détecter des signaux faibles et d'établir de nouvelles corrélations pour prendre des décisions éclairées et garder un coup d'avance.

L'automatisation de processus fastidieux et répétitifs lui feront gagner du temps et il sera encore plus agile, se concentrera sur des missions à plus forte valeur ajoutée, et prendra du recul pour garder une vision de long terme dans le pilotage de la performance. Les bénéfices de ces technologies ont d'ailleurs été fortement mis en valeur pendant la crise sanitaire, cette dernière ayant accéléré les cadences et le rythme des reprévisions, obligeant les directions financières à se réorganiser en urgence pour préserver les ressources de l'entreprise.

Il est sûrement une Elle

Le directeur financier sera probablement une femme. Longtemps sous-représentées dans le secteur – en 2019, 17% des postes dans la finance et 25% des postes dans l'audit étaient occupés par des femmes alors que celles-ci représentent 46% des postes dans le marketing et 58% des postes dans les ressources humaines – les femmes commencent peu à peu à investir la finance. Depuis 2003, la proportion de femmes au sein des comités exécutifs des sociétés de services financiers est passée de 11 à 20% en France.

Une tendance qui est soutenue par l'Etat : la loi sur l'égalité économique et professionnelle adoptée le 12 mai à l'Assemblée Nationale a notamment pour objectif d'atteindre une proportion de 40% de femmes cadres-dirigeantes d'ici 2030 dans notre pays.

Une femme engagée qui anticipe l'avenir grâce à l'IA, voilà à quoi pourrait ressembler la Daf de demain. Une vision optimiste qui pourrait se concrétiser si les entreprises se modernisent, notamment grâce à des technologies de pointe, et si elles tiennent compte des tendances fortes qui touchent une nouvelle génération de talents consciente des enjeux environnementaux et d'inclusion.

Pour en savoir plus

Laurence Yvon est VP Business Development CCH Tagetik France chez Wolters Kluwer, spécialiste en développement commercial dans le secteur technologique. Avant de rejoindre CCH Tagetik, Laurence Yvon a occupé les fonctions de Senior Sales Director au sein de Microsoft. Elle a également assumé différents postes de direction commerciale au sein de Kyriba, Oracle, Hyperion, Cognos et Brio Software.




Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande