Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Les performances ESG des PME et ETI françaises à la loupe

Publié par le - mis à jour à
Les performances ESG des PME et ETI françaises à la loupe

Chaque année, le classement Gaïa Research distingue les 70 PME et ETI françaises présentant les meilleurs performances environnementales, sociales et de gouvernance (ESG), parmi un panel de 230 entreprises cotées sur Euronext Paris.

Je m'abonne
  • Imprimer

La RSE a actuellement le vent en poupe et bon nombre d'entreprises ont pris le virage du développement durable. Dans ce contexte, les outils permettant de mesurer et d'évaluer les critères ESG sont plébiscités, notamment du côté des PME et ETI. A l'instar du classement annuel Gaïa Research, qui passe au crible, depuis 2009, les performances ESG de 230 entreprises françaises cotées sur Euronext Paris. " Ces entreprises doivent avoir un chiffre d'affaires et une capitalisation boursière inférieurs à 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires et compter un effectif de moins de 5000 salariés ", précise Emmanuel Delaville, directeur d'Ethifinance, l'agence d'analyse et de conseil extra-financier qui gère le classement Gaïa Research. Les PME et ETI éligibles sont évaluées, dans un premier temps, à partir des documents publics. " Nous les invitons ensuite à compléter un questionnaire qui nous servira à établir une note sur 100 ", renseigne Emmanuel Delaville. Les cotations sont réalisées selon 174 critères (économique, gouvernance, environnement, capital humain et parties prenantes).

Des atouts en interne et en externe

Pour les PME et ETI, cette évaluation présente plusieurs atouts. " Elle offre la possibilité de mesurer nos actions et de mettre en exergue nos points forts et axes d'amélioration. Elle permet également de nous comparer par rapport aux autres entreprises ", relate Philippe Garcia, directeur général adjoint finance de Visiativ, société spécialisée dans la transformation numérique des entreprises. Avec une note de 79/100, cette dernière a intégré, pour la première fois, le palmarès Gaïa Research 2021 fin décembre. " Cela offre également une visibilité auprès des investisseurs responsables, qui cherchent à générer de la rentabilité auprès d'entreprises vertueuses en matière d'ESG ", ajoute le dirigeant d'Ethifinance. Enfin, l'amélioration des critères ESG peut permettre aux PME et ETI d'obtenir des financements avantageux auprès d'établissements bancaires. " Depuis environ trois ans, certains crédits disposent d'un taux qui varie selon sur la performance ESG de l'entreprise ", informe Emmanuel Delaville.

Les directeurs financiers dans la boucle

Dans ce contexte, les critères ESG intéressent de plus en plus les directions financières qui tendent à donner une dimension plus stratégique à l'activité extra financière. " Aujourd'hui, nos performances RSE sont très importantes dans la stratégie d'entreprise. Nous ne pouvons plus nous contenter d'avoir uniquement des perspectives flamboyantes en matière de résultat financier ", confirme Philippe Garcia. Un avis partagé par Emmanuel Delaville : " Depuis cinq ans, nous observons une vraie sensibilité de la part des DAF, qui travaillent désormais aux côtés des équipes RSE pour améliorer la croissance des entreprises à travers des financements verts et durables ". En pleine ascension, la finance durable tend à décloisonner les différentes fonctions de l'entreprise.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles