Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Euronext Growth : un marché boursier de plus en plus attractif

Publié par le - mis à jour à
Euronext Growth : un marché boursier de plus en plus attractif

Euronext Growth, un des trois marchés actions parisiens d'Euronext, séduit de plus en plus les émetteurs dont la capitalisation boursière n'excède pas un milliard d'euros. En effet, ses caractéristiques moins contraignantes qu'Euronext mais aussi plus régulées qu'Euronext Access en font un marché boursier de choix pour les PME/ETI.

Je m'abonne
  • Imprimer

La décision concernant le marché de cotation à la bourse de Paris se limite souvent à la seule valorisation de la société. Pourtant, ce n'est pas le seul critère à prendre en compte et l'attrait actuel d'Euronext Growth pour les petites et moyennes capitalisations en est l'illustration.

Une place parisienne, plusieurs marchés

La place parisienne compte trois marchés actions : Euronext Paris, Euronext Growth et Euronext Access. Chaque marché présente des spécificités et vise des profils d'émetteurs différents.

Euronext Paris est le marché réglementé qui accueille les émetteurs les plus importants : fin 2021, plus de 1000 sociétés y sont cotées, représentant une capitalisation de 5 654 milliards d'euros. Il comporte trois compartiments : « C » pour les capitalisations boursières inférieures à 150 millions d'euros, « B » pour celles comprises entre 150 millions et un milliard, « A » pour celles supérieures à un milliard.

Euronext Growth (précédemment nommé « Alternext ») est dédié aux PME et compte, fin 2021, 390 émetteurs valorisés globalement à 43,9 milliards d'euros.

Enfin, Euronext Access (précédemment nommé « marché libre ») est destiné aux très petites capitalisations et cote, fin 2021, les titres de 195 sociétés dont la capitalisation totale est de 8,8 milliards d'euros.

Euronext Growth, un marché de plus en plus plébiscité par les émetteurs

Euronext Growth a le vent en poupe auprès des émetteurs. En effet, ce marché attire de plus en plus les sociétés déjà cotées et celles qui s'introduisent en bourse.

D'une part, nous pouvons noter une remarquable accélération des transferts de cotation d'Euronext Paris à Euronext Growth : ils sont passés de 3 en 2018 à 14 en 2021 et au premier trimestre 2022, 11 transferts ont déjà eu lieu ou sont en cours (par exemple : Mr.Bricolage, Fleury Michon et Atari).

D'autre part, l'attractivité d'Euronext Growth s'apprécie également au niveau des introductions en bourse. Depuis 2020, 43 IPO ont eu lieu à Paris : 7 en 2020, 32 en 2021 et 4 au premier trimestre 2022. Au total, 31 introductions, soit près des trois quarts, ont eu lieu sur Euronext Growth, et une seule sur le compartiment « C » d'Euronext Paris.

Euronext Growth, un marché moins contraignant qu'Euronext Paris

Le marché Euronext Paris est soumis à plus que contraintes que le marché Euronext Growth. Par exemple,

  • Le seuil de déclenchement des OPAs est plus haut sur Euronext Growth (50% du capital ou des droits de vote contre 30% sur Euronext Paris),
  • Les obligations réglementaires de déclaration de franchissement de seuils à la hausse ou à la baisse sont plus strictes sur Euronext Paris (50% et 95% du capital ou des droits de vote sur Euronext Growth contre des paliers de 5% sur Euronext Paris),
  • Les normes IFRS ne sont pas obligatoires sur Euronext Growth (le référentiel comptable est au choix pour l'établissement des comptes consolidés, français ou IFRS),
  • Les délais maximaux de publication sont plus longs sur Euronext Growth (4 mois pour les semestriels contre 3 mois sur Euronext Paris),

Les exigences relatives à une cotation sur Euronext Paris engendrent des coûts administratifs plus élevés auxquels les sociétés de taille moyenne sont sensibles. A cet égard, l'avantage d'une cotation sur Euronext Paris est limité pour les petites et moyennes capitalisations boursières : en effet, les mêmes fonds d'investissement qui refusent d'investir sur Euronext Growth (réglementation moins stricte et donc moins sécurisante selon leurs critères d'investissements) sont tout aussi réticents à investir dans les sociétés dont la capitalisation est inférieure au milliard d'euros.

Euronext Growth, un marché très peu alimenté par Euronext Access

Euronext Access est un marché au comptant où les négociations et règlements-livraisons sont gérés sur des systèmes d'Euronext. Les ordres sont confrontés au cours d'un fixing quotidien, à 15:00. Il en résulte une très faible liquidité et l'absence du public. Une fois suffisamment matures, les entreprises qui s'y trouvent devraient envisager un transfert vers Euronext Growth.

Pourtant, au cours des trois dernières années et du premier trimestre 2022, seules cinq sociétés ont effectué ce transfert. Il est donc très rare de passer d'Euronext Access à Euronext Growth, ce qui tend à montrer que les sociétés qui se trouvent sur Euronext Access n'ont pas vraiment vocation à en sortir.

La préférence pour Euronext Growth par rapport à Euronext Access et aux compartiments « C » et « B » d'Euronext Paris prend de plus en plus d'ampleur pour les petites et moyennes capitalisations. Le choix du marché de cotation sur la bourse de Paris, pour les dirigeants et directeurs financiers de PME/ETI, devrait donc être un sujet de réflexion allant au-delà de la simple valorisation de leur entreprise.

Sophie PALMIER/REA

Sophie PALMIER/REA

Equipe Park Partners

Marc Karako est Managing Director du bureau Parisien de Park Partners. Il est diplômé de l'Ecole Nationale des Ponts & Chaussées et titulaire d'un MBA de l'Université de Chicago. Ancien Directeur Financier de groupes internationaux, il a notamment mené l'introduction en bourse d'une société de biotechnologie.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande