En ce moment En ce moment

Billet de Daf - Sortie de crise : le temps de la transformation

Publié par le - mis à jour à
Billet de Daf - Sortie de crise : le temps de la transformation

Le digital est au coeur des stratégies de reprises. Dans ce billet Philippe Gangneux, Daf de Sidetrade rappelle le caractère essentiel pour ne pas dire vital de la transformation, notamment digitale, de la fonction et plus largement de l'entreprise.

Je m'abonne
  • Imprimer

La hausse historique des retards de paiement lors de la crise sanitaire (jusqu'à 38% d'impayés en France à mi-mai 2020 selon le tracker Sidetrade - BFM Business), outre ses conséquences économiques délétères, aura convaincu de nombreux directeurs financiers de l'urgence de transformer leur organisation. En première ligne du combat pour la survie de leur entreprise, les Daf se sont en effet retrouvés face à une équation compliquée : alors que la fermeture des bureaux pendant le confinement sonnait le glas des courriers et des appels téléphoniques, comment se faire payer ? Et ce, alors que les équipes de recouvrement se sont subitement vues contraintes de travailler à distance, souvent pour la première fois, sans processus adapté et parfois en effectif réduit. Il a bien fallu trouver des solutions et, naturellement, les technologies de robotisation (RPA) et d'Intelligence Artificielle (IA) sont apparues comme des solutions beaucoup moins chimériques.

Si la généralisation du télétravail a démontré que les entreprises étaient capables de s'adapter rapidement, seules les plus " digitales " ont su faire preuve de l'agilité nécessaire. Les Credit Managers ont pu s'appuyer sur l'envoi automatique de lettres de relance interactives, permettant ainsi de maintenir l'échange avec les clients, de les tenir informés des litiges, d'enregistrer leurs réponses en temps réel, avec pour résultante de favoriser, très concrètement, le paiement des factures.

En parallèle, le plan de paiement, outil parfaitement adapté à la crise, s'est également révélé compliqué à mettre en place. Un dirigeant d'entreprise me partageait récemment son embarras : " Face aux difficultés de nos clients, nous avons consenti des paiements échelonnés, mais aucun outil ne nous permet d'en faire le suivi ". Là encore, grâce à des flux d'actions automatisés et à la visualisation en temps réel de la balance âgée et du DSO, l'automatisation et l'intelligence artificielle offrent la garantie d'une stratégie ajustée à la situation de chaque débiteur, avec une grande flexibilité des échéanciers.

Dans un rapport de 2020, AI for business, PwC louait de manière un peu provocante les bénéfices de l'" IA ennuyeuse ". Cette formule, baroque en apparence, est très juste : loin des images de science-fiction qui nous sont parfois encore présentées, l'IA, en automatisant les tâches fastidieuses, optimise très efficacement la productivité des équipes. Grâce à l'" apprentissage automatique ", les stratégies recommandées par la machine s'améliorent en permanence, tenant compte de l'ensemble des paramètres, en temps réel. Ceci apporte des gains de productivité, de précision et de prédictibilité qui permettent à la fonction finance de s'investir davantage dans les tâches à valeur ajoutée, comme la relation client. Ainsi, dans le contexte actuel, une majorité des Daf souhaite maintenir les investissements technologiques, notamment ceux relatifs à l'IA, à l'automatisation et aux outils d'analyse (Gartner, mai 2020).

Ces études sont révélatrices : les Daf tournés vers l'avenir savent que la transformation numérique est essentielle à la survie de leur entreprise. Il faut l'affirmer avec force : le moment est venu pour chacun d'entre nous de nous imposer comme des acteurs de la transformation numérique et de tirer parti des nouvelles technologies. La flexibilité, la rapidité et l'adaptation au changement sont plus que jamais des enjeux stratégiques pour la finance. A ce titre, l'automatisation va indéniablement transformer le futur de la fonction en améliorant fortement productivité, performance et capacité d'anticipation.

Cette transformation s'accélère plus que jamais.

L'auteur : Philippe Gangneux est directeur administratif et financier de Sidetrade. Riche de plus de 20 ans d'expérience dans des entreprises technologiques internationales en forte croissance (Sidetrade, Euriware, SAP), il est passionné par la transformation digitale de la fonction Finance? Transformation qu'il accompagne au quotidien avec ses équipes. Philippe Gangneux est notamment diplômé de Harvard Business School et de l'ISG.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Philippe Gangneux, Daf de Sidetrade

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet