Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Amalia.io lève 4 millions pour fluidifier la gestion de la rémunération variable

Publié par Florian Langlois le - mis à jour à
Amalia.io lève 4 millions pour fluidifier la gestion de la rémunération variable

Avec la volonté de faciliter la gestion de la rémunération variable en entreprise, la start-up Amalia.io vient d'annoncer avoir réalisé une levée de fonds de 4 millions d'euros. Ce tour de table va l'aider à poursuivre son développement et son recrutement.

Je m'abonne
  • Imprimer

La start-up Amalia.io, qui s'est donné pour mission de fluidifier la gestion de la rémunération variable en entreprise, vient d'annoncer avoir levé 4 millions d'euros, auprès d'un fonds d'investissement britannique : InReach Venture.

Amalia.io a été créée début 2020 après que ses fondateurs ont constaté que les plans de rémunération variable sont souvent complexes et manquent de transparence, "ce qui génère régulièrement des erreurs en paie et en comptabilité," détaillent-ils. Pour faire face à cette problématique, la start-up déploie un logiciel SaaS permettant aux commerciaux de voir exactement ce qu'ils vont toucher au jour le jour. Un gain d'efficacité également pour les équipes financières, qui peuvent ainsi mieux valider les montants et provisionner la performance commerciale à venir.

« Tous les commerciaux savent à quel point l'application du plan de rémunération variable peut s'avérer loin d'être automatique et susciter de la friction. Notre métier c'est de libérer les énergies en permettant aux organisations d'automatiser ce sujet et d'apporter de la clarté dans leurs équipes. Aujourd'hui, Amalia.io permet de modéliser tous les plans possibles, avec leurs spécificités et complexités, et de les retranscrire fidèlement aux équipes commerciales afin qu'elles puissent suivre leurs commissions au fur et à mesure, » a déclaré à l'occasion de cette levée de fonds Maxime Grandjean, co-fondateur et CEO de Amalia.

Ce tour de table va permettre à la start-up de poursuivre son développement en Europe du Nord et au Royaume-Uni, de poursuivre son recrutement avec une vingtaine de nouveaux talents espérés d'ici fin 2023, de poursuivre l'amélioration de sa solution en vue de fonctionnalités avancées de Sales Performance Management ainsi que de nouvelles intégrations natives et enfin d'atteindre un objectif de plus de 500 millions d'euros de commissions certifiées d'ici fin 2023.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page