Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Trophées 2021/ Michel Grigner, un Daf en mode projet

Publié par Eve Mennesson le | Mis à jour le
Trophées 2021/ Michel Grigner, un Daf en mode projet

Ayant la volonté de construire et de transformer, Michel Grigner, Daf de Hays France & Luxembourg, a toujours des projets plein la tête. Son dernier en date a consisté à automatiser le back office, de la prise de commande à l'encaissement client.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le parcours de Michel Grigner est assez atypique : c'est grâce à l'interim qu'il a construit sa carrière. " Il s'agissait de management de transition qui ne portait pas encore le nom ", précise-t-il. Il enchaîne ainsi diverses missions de plusieurs mois dans différentes entreprises. " J'ai toujours eu la volonté de construire et de transformer ", explique-t-il. Une facette de sa personnalité qui s'exprime pleinement dans son poste actuel : en effet, après avoir assuré l'intérim de la direction financière de Hays France pendant quelques mois, Michel Grigner a candidaté à sa propre succession et est Daf de la société depuis 2010. " Hays est une entreprise agile où les projets se succèdent ; c'est important pour moi d'être toujours dans la construction ", indique-t-il.

Le projet qu'il porte date pourtant de son arrivée dans l'entreprise, en 2009 : il s'agissait à l'origine de passer d'un petit logiciel comptable au logiciel Sage mais Michel Grigner a réussi à convaincre la direction générale de lancer un projet de dématérialisation et d'automatisation du back office. Baptisé BOOST (pour back office optimised simplified tools), il entre aujourd'hui dans sa deuxième phase, consacrée aux lignes business. " De la prise de commande à l'encaissement client, tout est désormais automatisé ", rapporte Michel Grigner. Ce qui a permis à l'entreprise de multiplier son chiffre d'affaires par quatre sans pour autant quadrupler les effectifs de la direction financière : les 55 collaborateurs de la Daf gèrent trois fois plus de volume avec seulement 10 personnes qui sont venues grossir les rangs. " Je n'ai certes pas créé 50 emplois supplémentaires mais ce projet a permis de conserver 50 emplois en France plutôt que les délocaliser ", argue le Daf.

Bien sûr, il a fallu accompagner les salariés, les aider à passer de tâches répétitives et hyper spécialisées à des actions de paramétrage, de contrôle et d'analyse. " C'est un véritable projet d'accompagnement au changement. Nous avons notamment beaucoup expliqué où nous allions afin d'impliquer les gens dans notre vision. L'objectif n'est pas de savoir comment les choses fonctionnent dans le détail mais d'avoir une vision d'ensemble afin de comprendre l'importance de chacun dans la production finale ", décrit Michel Grigner. Le Daf accorde également beaucoup d'importance à fêter chaque réussite, même les plus modestes.

Même s'il aura couru sur de longues années (la fin est prévue pour mars 2022), le projet BOOST s'est finalement construit par succession de petits projets de 18 mois. De quoi respecter les délais et surtout conserver la motivation des collaborateurs. Pour les lancer ensuite dans de nouveaux projets ? Michel Grigner n'est en effet pas à court d'idées, souhaitant ensuite s'attaquer à la partie juridique de son scope mais aussi à la partie cash. " J'ai beaucoup d'idées. Mon challenge est de les exprimer dans un rythme absorbable par mes équipes ", sourit-il.

Quel est selon vous le principal défi pour votre fonction dans les 5 ans à venir ?

Le Daf va rester le partenaire privilégié de la direction générale mais de plus en plus dans un rôle de " bodyguard " : le Daf doit limiter les risques en adaptant les ressources au chemin à parcourir.

Si vous n'étiez pas Daf, vous seriez ?

Pilote d'avion, mon rêve d'enfant qui n'a pas pu se réaliser parce que je suis daltonien.

Repères

Raison sociale : Hays France & Luxembourg

Activité : Recrutement / Ressources Humaines

Forme juridique : SASU

Dirigeant : Tina Ling

Date de création : 2001

Siège social : 147 boulevard Haussmann 75008 Paris

Effectifs : 700 collaborateurs

CA 2020 : 177 millions d'euros

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande