En ce moment En ce moment

En temps de crise, quelles alternatives au recrutement ?

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
En temps de crise, quelles alternatives au recrutement ?

Chamboulée par la crise du COVID-19, qui ne semble décidément épargner aucun secteur d'activité, plus d'une entreprise sur trois repousserait son projet de recrutement de cadres dirigeants...

Je m'abonne
  • Imprimer

Parmi les alternatives privilégiées par ces dernières : le travail en temps partagé, les prestations de conseil et le management de transition !

Changement de plan pour les entreprises

En raison de la crise sanitaire, certains projets, notamment ceux liés au recrutement de cadres dirigeants, ont été modifiés. Selon une étude de Flexter Temps Partagé, réalisée fin 2020 auprès de 85 personnes, constituées majoritairement de chefs d'entreprises (85 %), mais aussi de DRH (8 %), la grande majorité des organisations (91 %) ont décidé de maintenir leurs projets d'embauches, malgré la crise.

Sur l'ensemble de ces entreprises, 38 % ont toutefois fait le choix de décaler leur projet à une échéance plus ou moins lointaine, parfois à plus d'un an. Et pourtant, comme nous l'apprend l'enquête, 32 % des entreprises qui souhaitaient recruter un responsable d'équipe se projetaient initialement sur une embauche à court terme.

Ayant à faire face à des impératifs de développement, mais également contraintes de revoir leurs plans au dernier moment, les entreprises qui ont décalé leurs projets d'embauche semblent pour certaines avoir trouvé la parade : 28 % d'entre elles ont en effet choisi de recourir aux services d'un consultant extérieur et 28 % à la solution en vogue du management de transition. Une autre partie, dont le pourcentage n'est malheureusement pas précisé dans l'enquête, s'est tournée vers la solution du temps partagé.

Une ressource externe expérimentée pour faire face à l'urgence

Un peu moins répandu que le consulting, dont la popularité n'est plus à démontrer (malgré un recul de -11,4% enregistré en 2020, en raison de la crise de la COVID-19), le management de transition commence à doucement trouver sa place au sein des entreprises en recherche de ressources très expérimentées, capables de remplacer un cadre dirigeant au pied levé ou d'apporter des compétences très pointues et surtout immédiatement mobilisables.

Autrefois réservés aux grands groupes et longtemps considérés comme de véritables " pompiers au service des entreprises ", en raison du caractère urgent de la plupart de missions qui leur sont confiées, les managers de transition sont désormais appelés à la rescousse par tous types d'entreprises, de la PME jusqu'à la multinationale, en passant par la startup. Ainsi, rares sont les organisations qui ne connaissent pas le management de transition, dont les acteurs tendent d'ailleurs à privilégier la solution du portage salarial pour des questions d'organisation, de protection sociale et de flexibilité.

Impliquant également des experts indépendants, le temps partagé, connu par 81 % des personnes interrogées dans le cadre de l'étude de Flexter Temps Partagé, permet aux entreprises de profiter des compétences d'un professionnel pendant une période plus ou moins longue, en fonction des besoins exprimés. Contrairement au manager de transition qui se met totalement au service de son client jusqu'à la fin de sa mission, le dirigeant indépendant en temps partagé consacre une partie de ses semaines à chacun de ses clients, dans le cadre de missions qui se distinguent moins par leur urgence que par l'expertise qu'elles requièrent.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Managersenmission

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

RH

Par Isabelle Pontal, avocate en droit social, cabinet FTMS

Un plan de sauvegarde de l'emploi est lourd à mettre en oeuvre. Les entreprises peuvent se tourner, en fonction de leur situation et des objectifs, [...]