Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Comment sélectionner le bon candidat pour un poste

Publié par Brand Voice le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
brandvoice Comment sélectionner le bon candidat pour un poste

Les entretiens d'embauche sont des moments cruciaux de la vie d'une entreprise. Par les temps qui courent, il est important de ne pas commettre d'erreur de casting et de trouver les meilleurs candidats. Quels sont les critères les plus communs ?

Je m'abonne
  • Imprimer

Quels sont les signes les plus évidents qu'un futur employé pourra montrer de la motivation envers sa fonction et envers l'entreprise ? Mentionner les réalisations passées d'une personne, observer son style de réponse et tout simplement, établir le dialogue : ces étapes sont indispensables pour trouver l'employé idéal.


Une histoire de posture

Vous le savez déjà : la première impression est la plus importante, et cela vaut pour les entretiens d'embauche qui vous donnent un aperçu de la personnalité du candidat. Au premier abord, il faudra analyser si le candidat est vêtu convenablement. Peut-être que votre entreprise pratique un code vestimentaire particulier (costume cravate) ou peut être qu'elle prône un habillement plus décontracté (jeans et baskets de rigueur).


Dans tous les cas, il faut prêter attention aux vêtements d'un candidat, mais sans tomber dans l'excès inverse : à moins que vous ne travailliez dans la mode, les habits d'une personne ne définissent pas ses compétences ou sa motivation.


La posture du candidat est aussi une indication de sa motivation. Si la personne se montre un peu stressée, c'est bon signe, car cela veut dire qu'elle confère de l'importance à cet entretien. Si elle se montre désintéressée, qu'elle ne vous regarde pas dans les yeux ou qu'elle fait mine de ne pas se soucier de la situation, c'est mauvais signe. Il vous appartient de comprendre si ce premier contact, celui des gestes et de la posture, s'est avéré positif pour un candidat ou non.


Revenir sur les réalisations, sans fouiller dans le passé

À l'époque où les gens passaient plus de 30 ans au sein d'une même société, faire son CV tenait plus de la formalité que du casse-tête. Aujourd'hui, une personne de 25 à 35 ans a déjà eu plusieurs expériences professionnelles, certaines d'entre elles positives, et d'autres moins. Votre rôle n'est pas d'insister sur les expériences négatives, mais de comprendre en quoi le chemin d'un candidat l'a amené jusqu'à vous. À cet égard, il ne sert à rien d'éplucher le CV d'un impétrant durant l'entretien. Si la fonction exige que ce dernier apporte des preuves de précédents emplois, il devra vous les fournir.


Enfin, sachez que tout le monde a le droit à l'erreur et qu'un incident de jeunesse ne présage pas d'un échec futur. Certains candidats présenteront des parcours de vie atypiques, et l'important est de savoir s'ils ont su conserver un emploi plus d'un ou deux ans dans une entreprise. Si un candidat détaille de multiples expériences professionnelles, cela peut être mauvais signe quant à sa loyauté envers une entreprise, par exemple. En fin de compte, il vaut mieux insister sur les expériences professionnelles positives et de voir comment elles correspondent à l'emploi que vous proposez.


Être à l'écoute, l'élément clé d'un entretien

Nous l'admettons, les entretiens d'embauche sont parfois devenus assez standardisés, et vous reconnaîtrez très vite les gens qui sont rompus à l'exercice, et ceux qui n'y sont pas habitués. Nous vous conseillons par ailleurs d'effectuer les entretiens en binôme, que vous soyez des ressources humaines ou dans l'exécutif de votre entreprise. Réunir deux avis sur un candidat est une bonne idée, car vous pourrez échanger vos premières impressions. Si vous n'avez pas la possibilité d'effectuer des entretiens en groupe, soyez sûr de démarrer avec une liste de critères à cocher, commune à tous les candidats.


Sélectionner un candidat n'a pas à être une corvée, cela peut même devenir un moment agréable pour toutes les parties en présence. Nous vous conseillons de garder une ouverture d'esprit à toute épreuve, mais également de posséder une grande capacité d'écoute. Une chose est sûre, vous sélectionnez une personne que vous risquez de voir plus de 30 heures par semaine, et vous devez déterminer sa motivation première.


Il n'existe pas de méthode infaillible pour trouver le candidat idéal, mais ces conseils restent d'actualité même dans un contexte de marché de l'emploi où les employés sont devenus plus exigeants et prompts à démissionner sur un coup de tête. Sachez analyser et écouter les candidats et vous aurez bientôt assez d'expérience pour trouver "la perle rare".





Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles