En ce moment En ce moment

Auto : la location moyenne durée à "consommer sans modération" en ces temps incertains

Publié par le - mis à jour à
Auto : la location moyenne durée à 'consommer sans modération' en ces temps incertains

La LMD, la location moyenne durée, est une offre complémentaire à la LLD, la location longue durée. L'une et l'autre répondent à un changement de comportements des consommateurs qui privilégient de plus en plus, le paiement à l'usage et les formules d'abonnement, à l'achat et à la propriété.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment mettre à la disposition de collaborateurs embauchés en CDD pour une mission de 1 à 24 mois, d'intérimaires ou de stagiaires, voire de salariés en période d'essai ou dans l'attente d'un véhicule neuf, un véhicule de fonction ? Les dirigeants ont de plus en plus souvent à faire face à ce problème qui, encore récemment, ne trouvait pas de solutions.

Les demandes se sont faites de plus en plus nombreuses et les loueurs ont mis au point des formules de location moyenne durée (LMD), à mi-chemin entre location courte durée - jusqu'à un an maximum - et location longue durée - 24 mois en plus - " Il nous semble que c'est aussi une réponse aux incertitudes que peuvent connaître certaines entreprises en ces temps de pandémie, explique Xavier Nicolas, responsable Marketing et Communication chez Leaseplan. Elles se doivent d'être aussi agiles et flexibles que possible. Et la mobilité n'échappe pas à la règle ! Notre solution FlexiPlan répond à leurs nouveaux besoins. Elle se caractérise par sa souplesse avec des contrats de 6 à 17 mois, avec des tranches kilométriques modulables, son faible niveau de contraintes puisque notre offre de location est "tout inclus", sa rapidité et sa facilité de mise en oeuvre. Elle assure la maîtrise des coûts avec une grille forfaitaire simple avec deux tranches de durée par catégorie de véhicules et de faire des économies par rapport à une solution de location de courte durée. "

Des véhicules neufs ou des occasions récentes et avec peu de kilomètres

Pour Gérard de Chalonge, directeur Commercial et Marketing d'Athlon, entre 3 et 5 % du parc LLD actuel correspond en réalité à des besoins de moyenne durée. "Nous constatons chez nos clients une réelle demande la location de moyenne durée qui est particulièrement adaptée lorsque les entreprises manquent de visibilité, comme ce fut le cas par exemple lors de la mise en place de la procédure WLTP. Disposant de peu d'information, certaines ont retardé la mise à jour de leur car policy et se sont tournées vers la LMD. D'autres encore peuvent choisir de combiner longue et moyenne durée pour anticiper les contraintes des ZFE (zones à faibles émissions) prévues par la loi d'orientation des mobilités (LOM). Incertitudes économiques, évolutions réglementaires et besoins saisonniers motivent les demandes de nos clients. Avec des contrats entre 3 et 18 mois, nous pouvons répondre à leurs sollicitations, avec des véhicules neufs ou d'occasion. Tous les services sont inclus, y compris l'assurance, et pour les contrats inférieurs à 12 mois, nos clients bénéficient d'un kilométrage illimité. "

Alphabet (BMW Group), avec sa solution AlphaRent, propose des locations de 1 jour à 24 mois avec un kilométrage mensuel adapté aux besoins de l'utilisateur. "Les tarifs sont clairs et sans surprise en fin de contrat ", explique-t-on chez le loueur multimarque qui propose un très large choix de véhicules, voitures particulières ou utilitaires. ALD Automotive (Groupe Société générale) avec ALD Flex, Arval (Groupe BNP) avec son offre LMD spécifique ont également des propositions pour des entreprises qui ont des besoins limités dans le temps. Ce sont toujours des contrats d'une grande flexibilité, ajustables ou ré-ajustables à tout moment avec, souvent, une équipe dédiée facilement accessible.

Le full service est rarement négociable

Dans le groupe PSA, l'offre est double. Avec Free2Move Rent, les clients accèdent, pour des locations en courte durée, aux 7 500 véhicules des quatre marques du groupe PSA, Peugeot, Citroën, DS, Opel, disponibles dans le réseau Free2Move Rent. C'est la bonne solution notamment pour les détenteurs d'un véhicule électrique qui doivent, à l'occasion de leurs vacances, effectuer un long trajet et ont besoin d'un véhicule thermique. Il est aussi possible de souscrire un abonnement de 3 à 12 mois dans le cadre de Free2Move Car on demand. " Le véhicule est généralement une occasion récente des quatre marques du groupe PSA. Il correspond à des besoins ponctuels d'un client, période d'essai, effectif saisonnier, contrat à durée déterminé, etc. Il a, comme avantage, d'inclure tous les services liés à la voiture, assurance, maintenance, assistance et entretien des pneumatiques, sans frais supplémentaires à la fin du mois ", explique Olivier Emsalem, directeur de Free2Move Business Solutions chez PSA.

En location moyenne durée, les entreprises clientes n'ont parfois pas d'autre choix que d'opter pour un full service. Pour les loueurs, cela se justifie pleinement car le collaborateur roule en toute tranquillité et le gestionnaire de flotte n'a plus à s'occuper ni de prendre des rendez-vous pour l'entretien ou les changements de pneumatiques à l'automne et à la fin de l'hiver, ni de souscrire une assurance. La carte multi-énergies et le pass télépéage peuvent également faire partie des services offerts par les loueurs comme d'ailleurs la gestion des contraventions et des amendes.

L'un des atouts de la location moyenne durée, c'est d'avoir des véhicules généralement livrables dans toute la France, chez un représentant de la marque automobile ou sur un site de l'entreprise. Ils sont équipés au meilleur niveau avec, notamment, des radars de recul pour faciliter les manoeuvres, un GPS intégré, un régulateur de vitesse, etc. Ils roulent aussi bien à l'essence qu'au diesel, peuvent être hybrides et même 100 % électriques. Tout est, dans ce domaine, fonction de la politique automobile du client, de ses exigences en matière de sécurité et d'émissions de CO2. L'heure, en effet, est bien à la transition énergétique et la location moyenne durée peut y contribuer.




Chiffre

Entre 3 et 5%, c'est le pourcentage estimé d'un parc LLD qui pourrait passer en LMD.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Marc Horwitz

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

RH

Par Isabelle Pontal, avocate en droit social, cabinet FTMS

Un plan de sauvegarde de l'emploi est lourd à mettre en oeuvre. Les entreprises peuvent se tourner, en fonction de leur situation et des objectifs, [...]