En ce moment En ce moment

Les PME françaises, solides comme des rocs

Publié par Mathieu Viviani le | Mis à jour le
Les PME françaises, solides comme des rocs
© sdp_creations - Fotolia

Une étude de Bpifrance Le Lab parue mercredi 22 janvier 2020 confirme la résilience des PME françaises en 2019 face un contexte économique mondial instable. De bon augure pour 2020. Détails.

Je m'abonne
  • Imprimer

La croissance mondiale et le conflit commercial Etats-Unis/Chine patinent, mais les PME françaises "résistent bien grâce à la solidité du marché intérieur tricolore". C'est l'enseignement principal de la dernière enquête "Conjoncture PME" de Bpifrance publiée mercredi 22 janvier 2020. L'étude synthétise les résultats économiques des petites et moyennes entreprises en 2019 et dessine leur perspective pour 2020.

Des vents favorables

L'accélération des embauches en 2019 est la première digue de résistance selon Bpifrance. Tout particulièrement chez "les PME de petite taille ou celles tournées vers le marché français". Autre bon point pointé par l'enquête : malgré une baisse des carnets de commande en 2019, la croissance du chiffre d'affaires des PME est restée globalement stable l'année dernière.

Les conditions de financement, "très favorables pour les PME" selon Bpifrance, ont aussi été un atout majeur dans leur dynamisme économique. 2019 a vu leur trésorerie s'améliorer, de même que leur accès à des crédits pour investir. L'étude rapporte ainsi que 90% d'entre-elles "n'ont rencontré aucune difficulté pour financer leurs investissements".

Les PME industrielles et exportatrices souffrent...

Si la conjoncture a été positive dans l'ensemble, une catégorie de PME n'en a pas profité pleinement. Il s'agit selon Bpifrance des PME industrielles et exportatrices dont l'activité et les embauches ont ralenti. "Elles semblent souffrir des tensions commerciales accrues et des incertitudes politiques au niveau international", explique l'enquête.

Perspectives encourageantes pour 2020

Qu'en est-il de 2020 selon la banque publique ? La tendance resterait globalement positive pour les PME de l'Hexagone grâce à un marché national qui devrait demeurer dynamique. "Les perspectives d'activité et d'emploi restent solides malgré un ralentissement attendu des embauches", précise-t-elle. Quant aux PME industrielles et plus particulièrement celles qui exportent, elles devraient "continuer de corriger leur anticipation". La baisse des impôts de production pour les entreprises industrielles envisagée par le Président de la République dans le cadre de son "Pacte productif" devrait aussi aider les concernées.

Philippe Mutricy, président-fondateur de Bpifrance Le Lab, conclut : "Les PME françaises restent globalement confiantes pour 2020, notamment concernant les perspectives du marché domestique. Ce scénario dépendra également de nos principaux partenaires commerciaux et de la solidité de leur croissance en dehors du secteur industriel, de même qu'un prix du pétrole stable."

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet