Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Gestion des risques : 9 dirigeants sur 10 confiants quant à leur avenir

Publié par Florian Langlois le - mis à jour à
Gestion des risques : 9 dirigeants sur 10 confiants quant à leur avenir

Publié fin octobre, le 5ème baromètre QBE-OpinionWay révèle l'optimiste à court terme des dirigeants, Daf et responsables des risques de TPE et PME. Ainsi, même si la crise a fait émerger de nouveaux risques, les dirigeants restent tout de même confiants concernant leur capacité à rebondir dans les 6 prochains mois.

Je m'abonne
  • Imprimer

91% des dirigeants de TPE et PME se déclarent confiants quant à leurs prospectives de reprise sur les 6 prochains mois. C'est le très bon constat qui ressort du 5ème baromètre QBE-OpinionWay publié fin octobre. Cet optimisme s'explique en partie par le fait que les entreprises ont pris des dispositions, notamment d'ordre organisationnel pour faire face à la crise et maintenir leur activité. Ainsi, 59% déclarent avoir réorganisé leurs locaux (bureaux séparés, nettoyage renforcé...), et 51% ont revu l'organisation du travail au sein de leur organisation. Par ailleurs, 40% ont initié ou renforcé une politique de gestion de crise, et 31% ont mis en place une cellule de crise.

Attention, cette période de relance comprendra toujours des risques à bien appréhender par les directions financières et gestion des risques notamment. Parmi les principales préoccupations des entreprises en cette période, on retrouve en premier lieu la crainte d'une pénurie ou hausse des prix des matières premières, redouté par 54% des 300 dirigeants, Daf, responsables en gestion de risques de TPE et PME interrogés, et jusqu'à 71% des entreprises industrielles.

Le risque financier en baisse

Viennent ensuite les risques liés directement à la crise du Covid-19. 97% des interrogés ont déclaré être confrontés à de nouveaux risques directement liés à cette crise. Ainsi, 44% s'inquiètent de la mise en place d'un protocole sanitaire strict pour leurs clients, 34% d'entre-elles déclarent également être impactées par la mise en place du pass sanitaire. Un chiffre qui monte à 44% pour le secteur du commerce. Enfin, les entreprises craignent que le télétravail, instauré depuis plus d'un an, ait également un impact négatif sur leurs collaborateurs. En effet, 33% des PME et ETI interrogées considèrent qu'il engendre de nouveaux risques, et notamment une fragilisation de la santé mentale des collaborateurs, risque cité par 30% des entreprises interrogées.

A noter également, dans le baromètre de l'année dernière, le risque financier avait connu la plus forte hausse avec +10 points, et était un risque pour 52% des entreprises interrogées. Un chiffre qui a nettement diminué cette année, les entreprises étant plus confiantes sur leur solidité financière. Cependant, près de 30% des entreprises interrogées craignent des pertes de revenus suite à des défauts de paiement de la part de leurs clients, tandis que 18% sont inquiètes de devoir commencer à rembourser les PGE obtenus durant la crise.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande