Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Trophées 2022 - Xavier Cruchet, toujours prêt pour un nouveau défi

Publié par le - mis à jour à
Trophées 2022 - Xavier Cruchet, toujours prêt pour un nouveau défi

Ancien Daf Europe de l'Ouest de Bridgestone, Xavier Cruchet est depuis deux ans à la tête des finances de la coopérative laitière Prospérité fermière Ingredia. Il a notamment à coeur de développer la RSE au sein du service finance, rechercher des financements et améliorer la trésorerie.

Je m'abonne
  • Imprimer

VOTEZ ICI !

Directeur financier de la coopérative laitière Prospérité fermière Ingredia depuis mars 2020, Xavier Cruchet n'a pas chômé au cours des deux dernières années. A la tête d'une équipe de 11 personnes, le directeur financier s'est attaqué, dès sa prise de poste, à plusieurs chantiers. A commencer par l'amélioration du BFR et de la trésorerie. « C'est très important pour une coopérative laitière. En deux ans, nous avons amélioré la trésorerie nette de plus de 20 M€ et baissé des quantités en stock de produits finis de plus de 40 % », souligne-t-il.

Autre objectif du directeur financier : développer la RSE. Dans ce cadre, le service finance a récemment signé un prêt impact basé sur des objectifs de développement durable engagés par le groupe. Xavier Cruchet a aussi concentré ses efforts sur la recherche de subventions. « Nous avons, par exemple, investi dans une chaudière biomasse avec Engie et obtenu une subvention auprès de l'Ademe ». Et il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. « Nous avons besoin de moderniser notre site de production. Mon plus gros challenge sera de trouver les fonds, qui s'élèvent à 50 M€ », confie-t-il.

Un habitué des univers complexes

Pour cela il pourra mettre à profit son expérience de près de vingt ans chez Bridgestone. En effet, Xavier Cruchet a démarré sa carrière chez le géant japonais des pneus en 2000, en tant que responsable comptable, après quelques années chez Magaud et Geodis, où il occupait le même poste. En 2006, il est promu responsable grands comptes et quitte, momentanément, le département finance. Il est alors rattaché au directeur des produits poids lourds de Bridgestone. « Je manageais une équipe de 14 personnes composée de commerciaux, comptables et techniciens. Cette expérience m'a permis de créer un réseau en externe avec les clients du groupe, ce qui m'a beaucoup servi par la suite ». Après avoir brièvement occupé la fonction de responsable des ventes « agraire » France (pneus agricultures) en mars 2009, il est nommé directeur financier France en avril de la même année. « Cela m'a permis d'être directement rattaché au directeur général et d'entrer au comité de direction ».

Son périmètre s'élargit début 2012, lorsque Bridgestone décide d'organiser ses filiales par région. Xavier Cruchet prend alors la tête des finances pour la région Europe de l'Ouest (France, Belgique, Pays-Bas) et manage 45 personnes. « L'objectif était de restructurer les activités et de fermer des sites, ce qui n'était pas évident à gérer d'un point de vue social », se remémore-t-il. Il participe également à certaines opérations de croissance externe et à la mise en place d'un centre de services partagés en Pologne. « Nous n'étions plus que cinq Daf au niveau du groupe, répartis sur différentes régions. Nous échangions beaucoup sur nos bonnes pratiques entre pairs, ce qui permet de progresser ».

En 2019, après plusieurs remaniements à la direction financière de Bridgestone, il quitte la multinationale japonaise pour se lancer dans le management de transition ce qui l'amène à travailler quelques mois au sein de Prospérité fermière Ingredia. Une transition très courte puisque la directrice générale de la coopérative lui propose le poste de directeur financier. Passé du noir au blanc, du pneu au lait, comme il le dit lui-même, Xavier Cruchet prend à bras le corp chaque nouveau défi et ils sont nombreux dans l'agroalimentaire.

Quel sera le principal défi pour la fonction dans les 5 ans à venir ?

Les Daf vont devoir jouer un rôle prépondérant dans la RSE en préparant, avec les équipes, des indicateurs extra-financiers cohérents. Il leur faudra aussi adapter leur communication à toute situation pour emmener les collaborateurs du groupe vers la performance.

Si vous n'étiez pas Daf vous seriez ?

Chef d'entreprise. J'aurai beaucoup aimé créer ou reprendre une société.

Repères

Raison sociale : Coopérative Prospérité fermière Ingredia

Activité : agro-alimentaire

Forme juridique : coopérative et SAS

Nom du dirigeant : Sandrine Delory

Date de création : 1949

Siège social : Arras (62)

Effectif du groupe : 450

CA 2021 groupe : 375 M€

VOTEZ ICI !

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page