Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Revenue-Based Financing, un financement basé sur les revenus actuels et futurs

Publié par Eve Mennesson le | Mis à jour le
Revenue-Based Financing, un financement basé sur les revenus actuels et futurs
© vege - stock.adobe.com

Venu des États-Unis, le Revenue-Based Financing (RBF) permet d'obtenir des financements en fonction des revenus de son entreprise, actuels et futurs. Un mode de financement court terme destiné à aider les entreprises à accélérer leur développement.

Je m'abonne
  • Imprimer

La recherche de financements est au coeur des priorités des Daf. Bonne nouvelle : des financements innovants émergent sans cesse pour répondre aux besoins des entreprises. A l'image du Revenue-Based Financing (RBF) : venu des États-Unis, il permet d'obtenir des financements en fonction des revenus de son entreprise, actuels et futurs.

Analyse de données de gestion

Comment cela fonctionne-t-il ? Comment les financeurs évaluent les revenus actuels et futurs de l'entreprise ? "Nous nous connectons aux outils de gestion de l'entreprise afin d'analyser les données comme la croissance du revenu récurrent mensuel, l'attrition, le coût d'acquisition client, l'endettement, la croissance annuelle du chiffre d'affaire, etc...", rapporte Julien Zerbib, fondateur d'Unlimitd, plateforme de financement française dédiée au RBF.

Ainsi, une quarantaine de ratios est étudiée et une note est attribuée afin de prendre la décision de financer ou non, en fonction du risque. "Notre métier est avant tout un métier de scoring pour bien sélectionner sélectionner les entreprises que l'on finance", indique Julien Zerbib. Quant aux revenus futurs, Juloen Zerbib dit regarder le business plan mais aussi des metrics comme le coût d'acquisition client, le lifetime value (LTV, c'est-à-dire la valeur de vie du client) ou encore la taille du marché qui sont révélateurs des opportunités de revenus futurs.

Booster la croissance

La note attribuée à l'entreprise suite à cette analyse de données permet aussi de déterminer le taux d'emprunt. Unlimitd ne s'adresse pour l'instant qu'aux entreprises qui ont un business par abonnement et le taux proposé pour un financement RBF est situé entre 8% et 12%. L'entreprise souhaite cependant s'ouvrir courant 2022 aux e-commerçants et aux marketplaces pour lesquels le taux devrait être plus élevé. "Les revenus récurrents d'une entreprise SaaS ou par abonnement sont un gage de sécurité", explique Julien Zerbib.

Les financements ainsi accordés servent avant tout à payer des campagnes marketing d'acquisition clients. "Le RBF ne finance pas des trous dans la trésorerie mais sert à booster la croissance", précise Julien Zerbib. Il s'agit en effet d'un financement court terme, sur 12 mois maximum.

L'avantage principal du RBF est finalement sa rapidité : Unlimitd dit répondre en moins de 48h. Par ailleurs, aucune garantie n'est demandée puisque le risque est évalué par rapport aux données de gestion. Enfin, contrairement aux levées de fonds, le chef d'entreprise garde pleinement le contrôle sur son entreprise.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page