En ce moment En ce moment

Trophées 2019 / Olivier Friedrich (La Française de l'Energie) : " savoir jongler entre l'opérationnel et le stratégique "

Publié par Camille George le | Mis à jour le
Trophées 2019 / Olivier Friedrich (La Française de l'Energie) : ' savoir jongler entre l'opérationnel et le stratégique '
© SMILZZ

A la fois pragmatique et fin stratège, Olivier Friedrich, cherche en permanence à structurer tout en cultivant la créativité et l'ouverture d'esprit notamment en matière de financements.

Je m'abonne
  • Imprimer

VOTEZ ICI !

Après avoir accompagné, en tant qu'auditeur EY, La Française de l'Energie,spécialisée dans la valorisation du gaz de charbon et de mine, lors de son entrée en bourse, c'est assez naturellement qu'Olivier Friedrich a pris en main la DAF lorsque l'entreprise a dû faire face à deux départs consécutifs dans l'équipe financière.

Dès son arrivée, il a recréé une organisation financière pour stabiliser l'équipe. " L'esprit de l'entreprise est resté très start-up mais l'entrée en bourse impose un minimum de structuration comptable et fiscale. De même, il existe plusieurs entités en Lorraine, dans les Hauts de France et plus récemment en Belgique. Il était donc nécessaire d'organiser au mieux les relations entre celles-ci ", explique-t-il. A travers une série d'actions opérationnelles très concrètes, comme la mise en place de procédures comptables de clôture des comptes ou le lancement du calcul du CIR, il a posé les bases d'un pôle comptabilité-finance suffisamment solide pour soutenir la forte croissance du groupe (81% en 2018-NDLR).

Etre pédagogue et garder l'esprit ouvert

En parallèle, il a mené des chantiers stratégiques dont la quête de financements pour des projets innovants dans le secteur de l'énergie verte. " C'est la difficulté lorsque vous évoluez sur un business encore mal connu ", explique Olivier Friedrich. La Française de l'Energie a notamment développé une technique de valorisation du gaz de mine sous forme de gaz, électricité verte et chaleur. Cette activité de captage atypique s'accompagne de vertus environnementales non négligeables puisqu'elle évite le rejet de centaines de milliers de tonnes de CO2 dans l'atmosphère et offre un niveau de rentabilité important avec un Ebitda opérationnel très élevé. " Pour autant, ce développement nécessite d'obtenir des autorisations et doit répondre à un cadre réglementaire précis, ce qui peut freiner l'enthousiasme des investisseurs, notamment des banques traditionnelles. "

Tout l'enjeu est d'expliquer le plus clairement possible des notions complexes. " Nous n'avons pas encore cette taille critique qui permet de lever des fonds facilement et même si nous sommes sur un domaine qui a énormément de potentiel, obtenir les financements requis reste un exercice délicat. Mon rôle est de matérialiser par les chiffres tout l'aspect technique." Outre la pédagogie, l'ouverture d'esprit est tout aussi précieuse. " Il est important de varier les types de financements car chacun a son propre timing. Certains génèrent du cash tout de suite d'autres sur le plus long terme. A chaque fois qu'un financement tombe il faut qu'un autre prenne le relais tout en optimisant nos coûts d'emprunt et notre stratégie de développement pour répondre aux attentes de nos investisseurs et partenaires. " A date le financement des activités s'équilibre entre du financement bancaire, de l'obligataire convertible, des subventions, du financement en capital et du CIR. " En Belgique et dans les Hauts de France nous réfléchissons à de la pré-vente d'électricité ou au montage de SPV de projets dédiés avec toujours la même idée : rester agile et proche des acteurs locaux, en actionnant tous les leviers au bon moment. "

VOTEZ ICI !

Le principal défi dans les 5 ans à venir pour votre fonction selon vous ?

Le recrutement et la formation des équipes, en adéquation avec les bouleversements en cours liés à l'arrivée de l'IA.

Si vous n'étiez pas DAF vous seriez ?

Écrivain ou journaliste politique, pour expliquer, transmettre, faire comprendre...

Repères

Raison sociale : La Française de l'Energie

Activité : récupération et valorisation du gaz de charbon et de mine

Forme juridique : SA à conseil d'administration

Président : Julien Moulin

Siège : Forbach

Effectifs : 18

CA 2017 : 3,6 M€

CA 2018 : 6,6 M€


Je m'abonne
Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Fonction finance

Par Eve Mennesson

Secrétaire général, business partner, cost killer, compliant agile ou stratégique : en association avec une chercheuse, Marie Redon, Ayming [...]