En ce moment En ce moment

Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 15 février 2021)

Publié par Camille George le - mis à jour à
Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 15 février 2021)

Cette semaine les CAC sont dans leurs petits souliers, ça bouge enfin du côté du reporting extra financier en Europe, l'envolée du bitcoin fait saliver les entreprises, les bisbilles de gouvernance continuent chez Danone et le procureur européen s'inquiète de cas de fraude au fonds de relance.

Je m'abonne
  • Imprimer

William Saurin : le jugement qui fait trembler les commissaires aux comptes rendu vendredi

Le gendarme de l'audit doit rendre sa décision vendredi dans cette affaire où Mazars et PwC sont accusés de négligence et d'insuffisance grave dans leur mission de certification des comptes. L'avenir de la profession sera affecté par cette décision, qui précisera l'étendue de ce que le régulateur attend d'un commissaire aux comptes. Le Haut Conseil du Commissariat aux comptes (H3C) va répondre à toutes ces questions : les commissaires aux comptes ont-ils fait correctement leur travail ? Ont-ils respecté les normes et les diligences des auditeurs ? Mais elle ira sans doute au-delà des cas individuels. La décision, technique sur l'application des normes que les auditeurs doivent respecter, aura un impact sur l'avenir du métier. Le juge du H3C va interpréter les normes d'audit et dira ce que le régulateur attend d'un audit comptable. Depuis l'affaire Wirecard et la mise en cause d'EY, auditeur de la fintech pendant près de dix ans, qui n'a pas vu une fraude de 1,9 milliard d'euros malgré des alertes répétées, les commissaires aux comptes sont sur la sellette . Chaque scandale, souvent hors de France , déclenche une crise de confiance. >> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Reporting extra-financier : en marche vers une norme européenne

Alors que les attentes des investisseurs comme des entreprises s'intensifient sur les sujets ESG, un groupe de travail de l'Efrag doit remettre cette semaine un rapport sur la mise en place d'une norme de reporting extra-financier à l'échelle européenne. Depuis plusieurs mois, cette task force présidée par Patrick de Cambourg - également président de l'Autorité des normes comptables (ANC) en France - planche sur l'instauration d'une norme de reporting extra-financier au niveau européen, qui devrait clarifier les obligations des entreprises et des investisseurs dans ce domaine. Ce futur standard pourrait permettre d'harmoniser les indicateurs présentés dans les documents extra-financiers des sociétés, mais aussi de renforcer la vision européenne en la matière à l'international. >> Lire l'article complet sur le site Option Finance

Les entreprises de moins en moins réticentes à l'égard du bitcoin

A l'échelon mondial 5 % des entreprises prévoient d'acheter des bitcoins en 2021 et 9 % à terme. La volatilité élevée du bitcoin et l'opposition du conseil d'administration sont des freins. Annoncer son intérêt pour le bitcoin même sans y investir est bien perçu par les marchés dans l'euphorie actuelle. Suivant l'exemple de Tesla , certaines entreprises se disent prêtes à investir une partie de leurs liquidités dans le bitcoin. Car la reine des cryptomonnaies n'en finit plus de monter. Elle a atteint 51.000 dollars (42.300 euros) mercredi. Mais un tel investissement générerait aussi de la volatilité dans leurs résultats. La première préoccupation des directeurs financiers interrogés réside dans la volatilité élevée du bitcoin et ses risques financiers. Leur conseil d'administration n'y est pas toujours favorable. Autres freins à l'investissement dans le bitcoin : le manque de connaissances, la réglementation, les cyber-risques (vols de bitcoins), le traitement comptable de cet actif... Les entreprises attendent notamment des clarifications des régulateurs. 7 sur 10 aimeraient savoir ce qu'envisagent les autres entreprises dans le domaine des cryptos. >> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Artisan Partners conseillé par Bennink (ex-cadre dirigeant de Danone) veut faire tomber Faber

Une réunion a eu lieu mardi entre les dirigeants d'Artisan Partners, accompagnés de Jan Bennink, et plusieurs administrateurs de Danone. Le PDG du groupe français, Emmanuel Faber, n'était pas présent selon Le Figaro. La société Artisan Partners, qui conteste la gestion de Danone, souhaite notamment que le groupe agroalimentaire recentre ses divisions Eaux et Produits laitiers et d'origine végétale (EDP, pour Essential Dairy and Plant-based Products) en cédant une partie des activités. Jan Bennink plaide également pour des acquisitions dans le pôle nutrition infantile et médicale. Le conseiller d'Artisan Partners, lequel dit détenir 3% du capital de Danone, souhaite également revenir sur le plan de réorganisation du groupe français. Les critiques du fonds Artisan Partners, qui a déjà réclamé la semaine dernière la dissociation des fonctions de président et de directeur général, se sont ajoutées à celles du fonds activiste Bluebell Capital. >> Lire l'article complet sur le site La Tribune

Les cas de fraude au fonds de relance pourraient surcharger le procureur européen

La gestion du fonds de relance de l'UE pourrait être " un défi pour le parquet européen, car on craint que des fraudes se produisent lors de la demande et de l'utilisation de ces sommes particulièrement importantes ", a déclaré le procureur européen grec, Dimitrios Zimianitis. Si ces craintes se réalisent, cela " pourrait conduire à une multiplication des affaires que le bureau du procureur est appelé à traiter ", a déclaré M. Zimiantis, qui a récemment été nommé par le Conseil de l'UE. Le principal travail du procureur européen est de se concentrer sur les crimes financiers contre les intérêts du bloc tels que les subventions, les marchés publics, les revenus et la fraude à la TVA transfrontalière. Les affaires donnant lieu à des poursuites seront transmises aux autorités judiciaires des États membres qui seront chargées de récupérer les fonds perdus. >> Lire l'article complet sur le site Euractiv



Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet