En ce moment En ce moment

Directeur financier : un animal communicant ?

Publié par le - mis à jour à
Directeur financier : un animal communicant ?

Maîtriser l'art de la communication, un enjeu majeur pour le Daf d'aujourd'hui. Dans ce billet Christophe Delorme, Daf et membre du comité de pilotage du méta réseau FiPlus, souligne l'importance de savoir écouter et échanger.

Je m'abonne
  • Imprimer

" L'Homme est un animal politique " disait Platon, faisant notamment référence à la faculté de penser, d'échanger, de débattre et donc de communiquer. Quelques milliers d'années plus tard, je pense que le Directeur Financier n'échappe pas à la règle.

Le métier de Directeur Financier a largement évolué ces dernières années. L' " animal " Daf revêt désormais plusieurs apparences. Les besoins des sociétés, de la société ont évolué. Nous parlons désormais de Daf à temps partagé, Daf sous LBO, Daf Business Partner, Daf en transition, Daf Transformation Financière, etc...

Le cadre technique reste pourtant le même ou presque : la comptabilité avec des évolutions de norme, la fiscalité avec quelques adaptations annuelles, le contrôle de gestion, la gestion de trésorerie.

Par contre, c'est l'environnement de notre société, qui a considérablement évolué et qui continuera à évoluer de façon encore plus accélérée ! C'est lui qui contribue à faire évoluer notre métier. Et la robotisation, l'intelligence artificielle, l'éclosion des start-ups ne vont pas aider à ralentir le processus.

Il est donc urgent de ne plus s'abriter derrière son écran, ne plus rester cloisonné dans son bureau. Le monde change. Inutile de se cacher derrière sa technicité et ses termes barbares (BFR, ROCE, ROI, DCF, EBIT,..) histoire de couper court à tout débat. Au contraire, il faut se nourrir de cette effervescence, maintenant. Et pour cela il faut communiquer, échanger.

En quoi cela consiste ? " Communiquer " cela veut dire quoi ? Tout simplement : Ecouter et Parler. Et c'est bien cela que demande notre société à ses Directeurs Financiers : s'informer du marché et de son évolution, des nouvelles technologies, se tenir au courant pour être un vrai business partner. Car c'est bien cela le virage que prend notre métier. Mais aussi et surtout se renseigner sur ce qu'il se passe en interne, dans le groupe.

Dans un monde qui bouge, et, où le Daf se retrouve propulser leader du changement, pour mener à bien les projets de digitalisation, de transformation, de développement, le Daf doit communiquer. Le Daf n'est pas un super héros (quoi que !) et aura besoin des autres pour réussir. Il devra embarquer ses équipes, mais aussi les autres départements, les actionnaires et les conseils.

En conclusion, il est sûr que cela rajoute du temps dans des emplois du temps déjà bien chargés. Mais, je vous encourage à le faire, sinon d'autres le feront à votre place. Dites-vous que c'est un investissement. Pour cela pas besoin de formation, mais peut être consacrer 30 minutes par jour, voire plus, à de la pure communication. Soyez curieux, soyez disponibles et lancez-vous des défis à vous-même et ne perdez pas de vue une chose : Quand vous échangez avec les autres il se passe toujours quelque chose, vous avancez !

L'auteur : Christophe Delorme, alumni ISG (1992), membre du comité de pilotage du méta-réseau FiPlus, je suis depuis maintenant plus de 12 ans Directeur Administratif et Financier de filiales européennes de groupes côtés internationaux évoluant dans le secteur de la distribution. Marathonien confirmé, je recherche la performance en entreprise et aime mener les équipes à travers des projets de transformation notamment.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Christophe Delorme, FiPlus

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet