Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Comment la Covid-19 a bouleversé la fonction finance

Publié par Marie-Amélie Fenoll le - mis à jour à
Comment la Covid-19 a bouleversé la fonction finance
© jirsak - stock.adobe.com

Au même titre que l'ensemble des fonctions de l'entreprise, la fonction finance n'a pas été épargnée par l'épidémie de Covid-19. Gel des recrutements, télétravail ou développement de nouvelles compétences, ... Le cabinet Robert Walters a mené une étude internationale sur le sujet.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment l'épidémie mondiale a changé la fonction finance? C'est la question à laquelle a tenté de répondre le cabinet de recrutement Robert Walters avec une étude internationale* menée auprès de plus de 5 500 professionnels de la fonction.

Gel des recrutements

La crise sanitaire a touché l'intégralité des entreprises, entraînant des modifications sur leur modèle de fonctionnement. Et si de nombreux salariés ont été contraints de réduire leurs heures de travail ou leur salaire (23% des professionnels de la construction, 22% des professionnels de l'ingénierie), la fonction finance semble avoir été épargnée, car seulement 7% des professionnels financiers ont été concernés par ces mesures.

Toutefois, selon l'étude, la finance a connu un impact plus important au niveau de ses effectifs. Au global, 40% des entreprises dans le monde ont été contraintes de geler temporairement leurs recrutements dans la fonction finance. Le secteur de l'hôtellerie et des loisirs a d'ailleurs été particulièrement touché puisque 95% des entreprises ont eu recours à un gel des effectifs financiers, et le nombre de postes vacants dans la fonction finance a baissé de près de 5% en un an. Pour d'autres secteurs au contraire, comme les capitaux d'investissements, le nombre de postes vacants en finance a augmenté de plus de 6%.

Pour plus de télétravail

Sans grande surprise, dans la fonction finance comme ailleurs, le télétravail est davantage sollicité. Ainsi, contraints de travailler à distance, 32% des professionnels de la fonction finance déclarent avoir travaillé plus que l'an passé, ce qui a ainsi impacté leur équilibre vie personnelle/vie professionnelle. Et 45% d'entre eux reconnaissent toutefois avoir connu une hausse de leur productivité lors de cette période.

Ils semblent ainsi avoir pris goût à ce nouvel environnement de travail, puisque 70% des professionnels de la fonction finance souhaitent avoir l'opportunité de travailler plus régulièrement à distance, et 17% souhaitent même le faire de manière permanente.

Vers de nouvelles compétences technologiques

Nouvel environnement, nouvelles missions : le quotidien des professionnels de la finance a beaucoup évolué depuis l'arrivée du Covid-19. Gérer les imprévus, les risques, utiliser la data et la technologie pour prendre des décisions financières rapides font désormais partie intégrante de leurs missions.

Ainsi, les priorités ont évolué, au même titre que les compétences nécessaires pour assurer ces nouvelles missions : 47% des professionnels de la finance estiment que leurs compétences ne sont plus en phase avec les priorités futures. Un sentiment partagé, puisque la plupart des départements financiers déplorent un manque de compétences clés, et 55% des professionnels interrogés estiment qu'un renforcement des compétences technologiques est nécessaire.

"La Covid-19 a poussé la fonction finance à produire des analyses de qualité dans des délais encore plus courts afin d'accompagner les prises de décisions opérationnelles et stratégiques. Dans ce contexte, les professionnels financiers, déjà sensibilisés à l'importance des outils et de la data, doivent encore approfondir leurs compétences technologiques et digitales", conclut Aude Boudaud, directrice associée et responsable des recrutements en finance chez Robert Walters.

*Méthodologie de l'étude : enquête Robert Walters réalisée auprès de plus de 5 500 professionnels et 2 200 entreprises dans 31 pays.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande