Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Viva Tech : les 5 thèmes sur lesquels planchent les start-ups financières

Publié par Eve Mennesson le

Viva Technology, la grande messe des start-ups, s'est tenue du 30 juin au 1er juillet à Porte de Versailles à Paris. Voici 5 sujets dont se sont emparé les start-ups financières présentes sur le salon.

Je m'abonne
  • Imprimer

Incontournable Big Data

Si vous ne voulez pas rater le tournant du Big Data, plusieurs start-ups se proposent de vous aider. InfoTrie, par exemple, a mis au point un algorithme afin de faire ressortir des éléments non structurés du web (texte, vidéo, audio) les informations qui peuvent être intéressantes. Plus besoin de tout lire ni de tout regarder. SESAMm a aussi développé des algorithmes d'analyse des informations : mêlant des méthodes de "Natural Language Processing" et des approches statistiques, ils visent à étudier en premeir lieu ce qui se dit sur les réseaux sociaux afin de réaliser des études du sentiment boursier et des prévisions financières.


Cap sur la Blockchain !

La Blockchain, vous avez enfin compris ce que c'est ? Et si vous vous lanciez dans sa mise en oeuvre pour optimiser vos process ? De nombreuses start-ups se proposent de vous accompagner dans ce saut dans l'inconnu : ChromaWay, VentureBoost, Evoluchain, Ledgys, Wone. Vous n'avez plus qu'à faire votre choix !

Les robots investissent la finance

Après les journalistes et même les scénaristes, les robots vont-ils remplacer les Daf ? Pas de panique, ces robots-là ont été créés pour vous aider et non pour vous remplacer. Ils vont peut-être même devenir pour vous incontournables ! Celui développé par MondoBrain, par exemple, aide à prendre des décisions et à résoudre des problèmes : il suffit de l'interroger pour mettre en évidence les risques et les opportunités de chacune de ses problématiques.



D'autres start-ups utilisant des robots étaient présentes à Viva Technology : Fundvisory, qui a développé une plateforme de conseil financier à destination des institutions financières, et Aequam Capital, société de gestion de portefeuille qui se fait aider par un robot dans ses stratégies d'investissement.

Gestion collaborative du poste client

Le collaboratif s'empare de tout : même du poste client. Aston iTrade Finance est une start-up qui a mis au point une plateforme SaaS qui permet de gérer le poste client de A à Z : réduction des délais de paiement, diminution et couverture des risques d'impayés et financement des factures. Au-delà de son aspect global - la solution permet finalement de gérer ses factures depuis leur émission jusqu'à leur règlement - cette plateforme présente une autre originalité : collaborative, elle est ouverte aux financeurs (banques, factors, fonds) et aux assureurs-crédits. Les entreprises peuvent ainsi faire appel à leurs services en un clic.

La signature électronique facilitée

La signature est l'un des derniers remparts à la dématérialisation de l'ensemble des documents des entreprises : si beaucoup de sociétés ont réussi à dématérialiser la plupart de leurs processus métiers, elles signent encore leurs documents manuellement, sur des documents qu'elles impriment et envoient ensuite de manière postale... La start-up Signatys a souhaité rendre accessible la signature électronique à l'ensemble des entreprise en développant une solution simple et rapide. La dématérialisation va désormais pouvoir se faire de A à Z.

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Retour haut de page