En ce moment En ce moment

Budget base zéro : voir au-delà de l'optimisation des coûts

Publié par le - mis à jour à
Budget base zéro : voir au-delà de l'optimisation des coûts

Le budget base zéro (BBZ) offre de nombreux avantages dans le contexte actuel : alignement rapide avec la stratégie d'entreprise, agilité et adaptabilité à un environnement évolutif et aide au changement au sein d'une organisation.

Je m'abonne
  • Imprimer

Souvent considérée comme un projet budgétaire, l'approche base zéro permet certes d'obtenir des résultats tangibles en termes de réduction des coûts, mais ne s'y limite pas. Le budget base zéro (BBZ) favorise l'alignement avec la stratégie d'entreprise et permet de faire preuve d'agilité dans un environnement économique à l'évolution rapide. Enfin, cette méthode a la capacité d'initier un changement culturel profond au sein d'une organisation.

C'est le lot inhérent de toutes les entreprises qui dépassent une certaine taille : les fonctions suivent leurs propres agendas, tout comme les budgets, sans forcément être alignés avec les objectifs stratégiques. Dans ce contexte, les approches base zéro sont efficaces pour réduire les coûts et constituent une alternative innovante pour sortir de ce schéma traditionnel.

Anticiper la disruption

Depuis l'an 2000, 52% des Fortune 500 ont disparu, soit par faillite, soit par fusion ou acquisition. L'environnement économique évolue rapidement et avec le BBZ, il est possible de répondre à cette pression en générant rapidement et durablement de la valeur.

En identifiant précisément les postes de dépenses et les écarts par rapport à des benchmarks externes, mais aussi internes, l'approche BBZ permet de cibler les poches de dépenses les moins productives. En moyenne, les gains atteignent 15% (1).

Mais au-delà des économies réalisables, c'est le lien avec la stratégie qui apporte le plus de valeur. Le suivi des gains de programmes en budget base zéro ne se limite donc pas purement à des réductions de coûts, mais surtout à la réallocation des budgets entre catégories, entre marques, ou marchés.

Activer l'agilité compétitive

L'enjeu actuel pour l'organisation est de maitriser en profondeur son modèle économique, afin de faire preuve d'agilité, et de réactivité.

La méthodologie BBZ permet cette maîtrise en établissant des liens tangibles entre dépenses engagées et retombées économiques associées. Ainsi, la fonction communication d'un grand groupe a-t-elle réalisé que le meilleur indicateur n'était pas forcément de mesurer la performance par le nombre d'évènements réalisés et la quantité de retombées médiatiques associées, mais de se rapprocher d'un calcul de retour sur investissement par la qualité de ces retombées, et l'alignement avec la stratégie de marques.

Au-delà de la maîtrise du modèle économique, l'agilité passe par la diffusion en interne de la culture de performance. Il ne s'agit alors pas d'une démarche financière, mais d'un projet visant à développer l'impact des investissements et à maximiser les bénéfices.

En plus d'obtenir des résultats concrets en termes d'économies ou de cohérence avec la stratégie, la grande force du BBZ, réside dans sa capacité à impulser un changement culturel profond.

Avancer dans l'ère digitale

Facteur clé de la transformation, le digital s'étend dans l'entreprise. Certaines fonctions sont plus en avance que d'autres, et il est fréquent que chacun avance en ordre dispersé.

Tout d'abord, la méthode Budget Base Zéro est elle-même porteuse de simplifications par la mise en place d'outils digitaux. Les outils de visualisation de données, de robotique pour la facilitation de la compilation de bases de données, ou d'outils de planification sont souvent mis en oeuvre en marge de ce type de projets.

Mais ce qui porte la valeur des projets BBZ, c'est la redéfinition d'indicateurs communs et l'alignement des fonctions, qui permet de créer une culture des données et du traitement de celles-ci. Ainsi, la mise en place d'une base de données sur le plan de vente pourra-t-elle être intégrée avec les besoins de planification des programmes marketing. La méthode BBZ permet de structurer les besoins, et d'identifier les recoupements avec les projets existants.

Enfin, et beaucoup plus largement, le BBZ permet de dégager des marges de manoeuvre pour réaliser des investissements dans le digital. Les directions métier ont en effet un besoin croissant d'outils innovants d'exploitation de la donnée pour améliorer leur performance.

Le BBZ est une formidable machine à anticiper. Elle donne aux entreprises la chance de ne pas subir la disruption mais d'en être à l'initiative. L'alignement de l'économique avec le stratégique permet de maximiser le retour sur investissement. Mais c'est aussi par l'adoption de bonnes pratiques économiques, et la diffusion d'une culture digitale que cette approche peut actionner un réel changement.


Sources

(1) https://www.forbes.com/sites/briansolis/2016/12/08/the-rise-of-innovation-empires-companies-set-out-to-defeat-the-new-kodak-moment/

(2) Source : Etude Accenture Strategy 'Beyond the ZBB Buzz'


Charles Gambey, Senior Manager chez Accenture, est spécialisé dans la gestion des performances d'entreprise. Défenseur de l'agilité compétitive, il aide les entreprises à aligner l'allocation des ressources et des fonds sur les priorités stratégiques, en utilisant des approches base zéro ou en les conseillant sur les stratégies d'approvisionnement.

Je m'abonne

Charles Gambey, senior manager Accenture

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet