Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Réseaux sociaux : inspirez-vous des Daf les plus influents

Publié par Eve Mennesson le - mis à jour à
Réseaux sociaux : inspirez-vous des Daf les plus influents

AmazingContent vient de publier le Top 10 des Daf les plus influents sur les réseaux sociaux. L'occasion de revenir avec son président, Eliott Siegler, sur les bonnes pratiques pour bien utiliser ces médias et devenir un véritable Daf "communicant".

Je m'abonne
  • Imprimer

Le Daf est de plus en plus amené à communiquer, que ce soit en interne et en externe. Dans cet exercice, les réseaux sociaux s'avèrent être des alliés précieux. De nombreux Daf ne s'y sont d'ailleurs pas trompés et sont très présents LinkedIn et Twitter : dans le classement qu'AmazingContent vient de publier des 10 Daf du SBF 120 les plus influents sur les réseaux sociaux, on remarque que le premier, Ramon Fernandez d'Orange, publie jusqu'à 200 tweets par an (voir tableau) et cumule près de 10 500 followers.

Rassurer sur la solidité financière

Pourquoi utiliser les réseaux sociaux quand on est Daf ? Avant tout pour rassurer les différentes parties prenantes. "Positionner la santé financière de l'entreprise dans le débat public, auprès des clients, des partenaires business mais aussi des médias et des politiques, est un élément clé, surtout dans ce contexte incertain", pointe Eliott Siegler, co-fondateur d'AmazingContent, soulignant que le rôle du Daf est de rassurer sur la solidité financière de l'entreprise en montrant que les bonnes décisions sont prises.

Lorsque le Daf publie sur les réseaux sociaux, il fait preuve d'une grande transparence, ce qui est rassurant pour les partenaires commerciaux et financiers. "Cela peut donner d'investir", pense Eliott Siegler. Ou de travailler avec lui ou pour lui : les réseaux sociaux sont un élément essentiel de la stratégie de recrutement. Ce qui peut être intéressant en cette période où les Daf ont parfois du mal à trouver des talents pour leurs équipes.

Si, sur les réseaux sociaux, les Daf sont attendus sur les sujets financiers (notamment analyses des résultats financiers), ils peuvent (et doivent) s'exprimer sur d'autres sujets. "Ramon Fernandez intègre des éléments de RSE dans ses prises de parole", relève Eliott Siegler. Ce qui n'est pas étonnant, étant donné que les Daf sont de plus en plus investis dans ces sujets extra-financiers.

En tant que véritables business partners, les Daf peuvent en fait aborder de nombreux sujets qui ont trait à la stratégie de l'entreprise, à ses produits et services. Il peut aussi s'exprimer sur le secteur et ses évolutions.

Pertinence, régularité, authenticité

Le Daf ne doit en fait pas se mettre de limite. Car pour bien communiquer sur les réseaux sociaux, il faut faire preuve non seulement de pertinence, de régularité et aussi d'authenticité. "C'est le triptyque indispensable pour nourrir sa communauté et répondre aux exigences de l'algorithme", insiste Eliott Siegler.

Le président d'AmazingContent conseille ainsi de publier 80% de contenus professionnels et 20% un peu plus personnels, autour de ses passions par exemple. "Cela permet d'intégrer une part d'émotion et de sensibilité. C'est ce qui est recherché sur les réseaux sociaux", explique-t-il, invitant à faire preuve de spontanéité même s'il conseille de garder en tête que la mémoire des réseaux sociaux est infinie.

Pour être pertinent, le mieux est d'élaborer une stratégie éditoriale après avoir défini ses objectifs et sa cible. "Cela permet d'avoir une consistance dans le temps", souligne Eliott Siegler. On sait en effet ainsi où on va, quels sujets traiter, quel ton adopter.

Et aussi avec quelle fréquence poster : la régularité est en effet clé pour captiver sa communauté mais aussi être mis en avant par la plateforme. "Sur Twitter, on peut aller jusqu'à plusieurs tweets par jour même si deux/trois tweets par semaine suffisent ; sur LinkedIn, une publication par semaine est une bonne fréquence et il ne faut de toute façon jamais aller au-delà d'une publication par jour parce que la seconde est systématiquement dégradée", conseille Eliott Siegler. Le président d'AmazingContent recommande également de faire attention au moment où l'on poste : sur LinkedIn, 20% de sa communauté est alertée lors d'un nouveau post, alerte qui sera étendue à 100% sir les réactions sont bonnes.

Enfin, sur les réseaux sociaux, il est essentiel aussi de commenter, transférer, liker des posts...Pour cela, ne pas hésiter à suivre des mots clés ou à s'inscrire dans des groupes.

Des bonnes pratiques qui peuvent permettre d'être plus influent sur les réseaux sociaux. Car Eliott Siegler en est persuadé : cela deviendra un pré-requis lors des recrutements dans le futur.

Le Top 10 des Daf les plus influents

Le score d'influence est la somme des engagement sur LinkedIn (réactions et commentaires) et Twitter (réponses, retweets, retweets avec commentaires et likes)





LINKEDIN

TWITTER


ENTREPRISE

NOM

SCORE D'INFLUENCE

POSTS

COMMENTAIRES

REACTIONS

ABONNES

TWEETS

ENGAGEMENTS

FOLLOWERS

1

ORANGE

Ramon Fernandez

14381

6

8

266

1463

209

14107

10400

2

DANONE

Cécile Cabanis

6083

57

160

4987

2129

43

936

780

3

EDF

Xavier Girre

5948

22

151

5797

6902

0

0

234

4

L'OREAL

Christophe Babule

4928

11

147

4781

3886

ABSENT

5

ENGIE

Judith Hartmann

1904

2

5

200

2514

94

1699

1363

6

ACCOR

Jean-Jacques Morin

1821

17

114

1707

1650

ABSENT

7

SOLVAY

Karim Hajjar

1802

10

51

1712

3053

5

39

359

8

SCHNEIDER ELECTRIC

Hilary Maxson

1473

8

68

1405

2319

ABSENT

9

SAINT GOBAIN

SREEDHAR N.

1468

3

54

1414

2209

ABSENT

10

ALSTOM

Laurent Martinez

1363

13

22

1341

5729

ABSENT

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande