Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Order-to-Cash (O2C) : une gestion intelligente du cycle client

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
brandvoice Order-to-Cash (O2C) : une gestion intelligente du cycle client

Pour les entreprises, une meilleure gestion du cycle client est devenue stratégique.

Je m'abonne
  • Imprimer

En effet, avec la disruption actuelle des chaînes d'approvisionnement et les incertitudes qui pèsent sur l'économie mondiale, plus de visibilité et d'efficacité dans le parcours Order-to-Cash se traduit par des avantages financiers, commerciaux et concurrentiels uniques et potentiellement vitaux.


Construire une culture O2C de haute performance

Dans les secteurs avec des chaînes d'approvisionnement complexes, la gestion du cycle client peut devenir un véritable casse-tête. Le logiciel d'intelligence artificielle (IA) d'Highradius, s'entrainant chaque année sur plus de 4 700 milliards de transactions, aide les entreprises à gérer de façon beaucoup plus efficace le cycle client en l'automatisant. En effet, celui-ci- permet de consolider la gestion du risque de crédit, de la facturation, de la trésorerie, des déductions et du recouvrement en un seul processus, réduisant le DSO et les provisions pour créances irrécouvrables.

Tirer parti de l'IA permet d'identifier beaucoup plus précisément les informations de paiement, même avec un numéro de facture incomplet ou inexact, de faire correspondre automatiquement les factures aux paiements dans des scénarios commerciaux complexes tels que les relations parent-enfant, les paiements anticipés etc. L'IA permet aussi d'automatiser le codage des déductions à partir de l'analyse des paiements partiels.

«HighRadius a été en mesure de fournir une solution éliminant les opérations manuelles» note Laurent Gueritaine, Global Process Owner, Customer Invoicing to Cash, chez Sanofi.

«L'un des principaux objectifs visés consistait à réduire la saisie manuelle d'informations par l'équipe au niveau des factures. Nous voulions disposer d'un système capable de remplir cette fonction pour notre compte et de nous aider à réduire le nombre de plaintes de clients, de retards, d'erreurs et de réunions internes» lance, de son côté, Tisha Clausell, Vendor Performance Manager, Zurich Assurance.


Déverrouiller des opportunités commerciales

Un autre client, Danone, a réussi à recouvrer plusieurs millions d'euros en déployant un centre de services partagés au Canada. Le géant de l'agroalimentaire étant une entité mondiale, son activité est répartie en plusieurs grandes entreprises (Produits Laitiers et Végétaux Essentiels, Nutrition Infantile, Nutrition Médicale et Eaux), avec des unités commerciales aux États-Unis et au Canada qui suivent toutes des processus, des systèmes, des outils et des KPI différents. Difficile dans ce contexte de mesurer les performances et de pouvoir les suivre précisément.

Afin de réduire la duplication des efforts et de centraliser les processus tout en optimisant les coûts, Danone a décidé de mettre en place un centre de services partagés pour ses différents métiers en s'associant à HighRadius pour standardiser ses processus de Order-to-Cash (O2C), et de tirer parti de l'automatisation pour permettre une plus grande efficacité opérationnelle.


Des bénéfices immédiats

Grâce à l'agrégation automatique des données d'encaissement, la solution 'Cash Application' a donné aux analystes la possibilité d'extraire automatiquement les informations de paiement depuis le corps des e-mails, des pièces jointes, des fichiers protégés par mot de passe, échange de données informatisé (EDI) ainsi que tous les portails clients (A/P).

Cette solution a permis de lettrer les paiements en temps réel, sans décalage, augmentant ainsi le taux d'encaissement automatique pour Danone de 95 % dans les 90 jours suivant sa mise en oeuvre. Un exemple parmi tant d'autres de gestion intelligente du cycle client grâce à l'utilisation de technologies de pointe.

«Nous avons pu réaffecter certains employés au recouvrement des déductions injustifiées. Ainsi, au bout d'environ cinq mois de fonctionnement, nous avons récupéré près de 6millions de dollars» conclut Jacob Whetstone, Director, Credit & Accounts Receivables, Danone


Pour en savoir plus : https://www.highradius.com/

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles