Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

6 conseils d'experts pour bien réussir votre budget de trésorerie !

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
6 conseils d'experts pour bien réussir votre budget de trésorerie !

Le dernier trimestre s'ouvre sur la préparation du budget de trésorerie et la clôture de votre exercice. Avant de vous lancer tête baissée dans cette période chargée, prenez le temps de vous poser les questions de fond sur votre modèle prédictif actuel pour gagner en efficience.

  • Imprimer

La prévision de trésorerie budgétaire est la boussole de confiance de la direction générale pour établir la stratégie moyen terme de l'entreprise et les orientations à prendre. La fiabilité des prévisions est gage de confiance de la part de vos partenaires financiers.


Votre crédibilité auprès du COMEX et des partenaires va donc de pair avec votre juste capacité d'anticipation. Comment construire un modèle prédictif agile et souple permettant des mises à jour instantanées, pour éviter de communiquer avec des chiffres approximatifs et figés dans le temps ?

6 conseils pour construire des prévisions de trésorerie crédibles et fiables.

1. Collectez, transformez et faites parler des données FIABLES

Définissez en amont de quelles informations sources vous avez besoin, sachant qu'elles sont souvent éparses. Elles proviennent à la fois du contrôle de gestion et de la comptabilité, mais aussi des opérationnels - avec des volumétries de plus en plus fortes. Il vous faut de la rigueur et une excellente compréhension de l'ensemble des informations à disposition. C'est encore trop souvent un vrai défi de pouvoir utiliser la "bonne" donnée, au moment, et qu'elle soit à jour.

Le processus de collecte manuelle (aller à la pêche aux chiffres dans chaque service), outre qu'il soit pénible, est source d'erreurs dans la réintégration dans vos fichiers. Une fois l'information collectée, il faut ensuite savoir la transformer en données de cash prévisionnel.


-> Calculez combien de temps vous passez à collecter vos données. Est-ce manuel ou automatisé ?

-> Sont-elles ensuite exploitables et transformables en données cash ?

2. SIMULEZ différents scenarios et limitez les risques


L'agilité pour anticiper demain, c'est l'art de manier et comparer vos tableaux de façon souple, flexible, sans que cela demande l'intervention de multiples services ou des intégrations fastidieuses. Vous devez pouvoir facilement réaliser des hypothèses de prévisions, et les comparer entre elles. Projeter une croissance externe, ou une cession, calculer son endettement, revoir ses financements...et analyser et décider de façon éclairée et argumentée !

"Nous constatons des gains de temps précieux dans le rebouclage. Nous avons la possibilité de faire des versions très rapidement, en changeant facilement les règles de gestion de paiement et d'utilisation du factoring, les prévisions budgétaires etc..Ce gain de temps permet d'être centré sur l'analyse et non plus dans la production des états." Jérôme Chaplin, Directeur Financier du Groupe Pierre Henry

-> Votre modèle de prévisions de trésorerie possède-t-il l'agilité nécessaire pour projeter de multiples scénarios ?

-> Votre temps imparti à l'analyse est-il suffisant pour anticiper l'avenir et poser les bonnes décisions stratégiques ? Ou est-il absorbé par la construction pure de votre budget ?

3. Construisez une prévision qui sait s'adapter aux imprévus


Tout changement dans votre groupe, comme à l'externe, (volatilité des marchés, coût des matières premières, taux de change) peut avoir un impact sur votre trésorerie future. Votre capacité à réagir est en corrélation directe avec votre processus de rafraîchissement de vos données : suivre votre prévision en continu est le seul moyen d'anticiper les besoins de demain. Votre modèle doit être suffisamment souple et automatisé pour supporter des mises à jour les plus régulières possibles.

Vous devez être en mesure de mettre à jour régulièrement votre prévision et de vous réajuster.

-> Quelle est la fréquence de mise à jour de vos prévisions ?

-> A quel niveau de détail descendez-vous ?

-> Faites-vous en parallèle des prévisions en rolling forecast pour suivre vos liquidités court terme ?

" Chez GEODIS, nous sommes centrés sur le free cash-flow, notre capacité à générer du cash, avec un focus particulier sur l'optimisation du BFR. » Paul FIEL, International Cash Controller Financing & Working Capital Corporate Finance GEODIS, utilisateur de Cegid Treasury.

4. Définissez les "bons" KPI pour améliorer votre performance


Inutile de multiplier les indicateurs ! Concentrez-vous sur les KPI les plus parlants pour améliorer votre BFR avec des ratios financiers que vous pouvez monitorer régulièrement (ex : DPO/DSO ou ROCE (Return On Capital Employed = marge d'exploitation produite au regard des capitaux propres et de la dette financière).

Utilisez autrement les leviers du cash-flow

J'ACCÈDE AU CONTENU


5. Commencez "simple" et faites évoluer votre modèle


Bâtir un modèle trop complexe peut être décourageant. Acceptez de faire simple pour commencer, et enrichissez votre modèle.

Les prévisions de trésorerie sont "fausses" au départ ! C'est la récurrence des mises à jour qui va vous permettre de détecter les écarts, et de les expliquer. Alors, vous serez en mesure d'affiner vos prévisions par rapport au réel et de gagner en performance.

-> Savez-vous comprendre l'origine des écarts réels vs prévisionnels : "naturels" liés à des décalages d'activité (liés au business), vs écarts de délais (décalages de paiement de certains clients ou fournisseurs) ?

-> Vos règles de trésorerie sont-elles paramétrées pour être modifiables facilement ?

6. Fédérez vos équipes !

Pas facile de quitter un modèle - dont vous êtes peut-être l'auteur - et de basculer vers l'inconnu, même si l'on sait que cela sera sans doute mieux. Cela dépend de votre appétence au changement, des paramètres internes liés aux autres services, des challenges que vous souhaitez relever avec vos équipes.

Embarquez vos interlocuteurs et contributeurs : mettez en place des bonus pour les sensibiliser à la dimension cash et améliorer votre performance financière.

-> Votre modèle actuel est-il « user friendly" (pour les non financiers) et collaboratif ?

-> Quels moyens mettez-vous en oeuvre pour développer la culture cash dans votre société ?

"Les enjeux du groupe SAFO avec Cegid Treasury : prévoir les liquidités, insuffler la culture cash, centraliser la trésorerie et avoir une visibilité sur le BFR et le Capex. " Guy WATA, Responsable Trésorerie Groupe SAFO ( lire le témoignage)

Alors, où vous situez-vous ?

Vos réponses à ces questions sont mitigées ? Sachez que vous n'êtes pas seul : aujourd'hui 34 % des directeurs financiers souhaitent automatiser les processus pour gagner en efficacité et mettre en place de nouveaux moyens de pilotage*. Ils se plaignent du temps passé à collecter les données, au détriment de l'analyse.

*D'après « Priorités 2022 du Directeur Financier » édité par PwC-DFCG

Financial Planning de Cegid TREASURY est la solution de modélisation financière et de pilotage de prévisions de trésorerie, de BFR et d'endettement : de nombreux groupes l'ont déjà choisie en abandonnant la lourdeur d'Excel.

Envie d'aller plus loin ?


Découvrez l'interview "Priorités du DAF" menée par Cécile Desjardins, journaliste économique, avec Jean-Baptiste Auzou, Directeur de la BU Finance Cegid.

Intégration vidéo : YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=RU604N4omxE








La rédaction vous recommande

Retour haut de page