Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Epsor lève 20 millions avec l'objectif de simplifier l'accès à l'épargne pour les salariés

Publié par Florian Langlois le - mis à jour à
Epsor lève 20 millions avec l'objectif de simplifier l'accès à l'épargne pour les salariés

La start-up française Epsor, spécialisée en épargne salariale et retraite, vient de lever 20 millions d'euros. L'entreprise entend maintenant poursuivre son développement auprès des grands comptes, et a pour ambition de devenir la nouvelle référence épargne des salariés.

Je m'abonne
  • Imprimer

Rendre l'épargne salariale et retraite plus "sexy", c'est l'ambition d'Epsor. Selon un sondage OpinionWay de mars 2020, près d'un salarié sur deux ne s'estime pas capable de faire des placements de façon autonome et quatre salariés sur dix trouvent que les dispositifs d'épargne salariale sont complexes à comprendre.

Créée il y a 4 ans, la fintech vient de lever 20 millions d'euros avec cette idée de faciliter l'accès à l'épargne salariale et retraite aux salariés.

Des conseils personnalisés à chaque salarié

Pour ce faire, Epsor mise sur l'accompagnement et le conseil. La start-up propose ainsi aux salariés des conseils personnalisés, un profil d'investissement et des supports de placement individualisés, adaptés à tous les objectifs (sécurité, rendement, impact social et environnemental ...)."Epsor permet de moderniser l'approche et de remettre les salariés au coeur de la démarche. Nous dépassons l'approche transactionnelle pour personnaliser l'expérience et permettre aux épargnants de prendre les meilleures décisions pour financer leurs projets de vie" commente Benjamin Pedrini, co-fondateur et directeur général d'Epsor. "Nous voulons donner aux épargnants et aux entreprises le moyen d'avoir de l'impact" poursuit Julien Niquet, également co-fondateur, et président d'Epsor.

Cette levée de fonds de 20 millions d'euros va permettre à la fintech, déjà bien implantée au niveau des PME et ETI avec quelques 400 entreprises déjà touchées, de proposer son offre aux grandes entreprises et d'accélérer son déploiement. "Nous sommes en très bonne voie pour devenir le partenaire de proximité pour des centaines de milliers de salariés" se félicite Julien Niquet. Du côté des chiffres, la start-up a pour objectif de dépasser le milliard d'euros d'encours collecté dans les 12 prochains mois. Un chiffre qui devrait atteindre 4 à 5 milliards d'ici 3 ans.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande